Test de grossesse négatif : quand recommencer ?

Vous souhaitez concevoir, et avez fait un test de grossesse dont le résultat s'est révélé négatif ? Afin d’être certaine de la situation, refaites-en un second, car il existe des résultats qu’on appelle "faux-négatifs". Pour obtenir un test de grossesse juste, et parce qu’il est facile de se perdre dans toutes les informations sur le cycle menstruel, on vous redonne les bases à savoir concernant le test de grossesse.

Publicité
Publicité

© Fotolia

Test de grossesse négatif : les délais à respecter

Pour obtenir un résultat le plus juste possible, le test de grossesse est à faire 7 jours après le retard des règles, en tenant compte de la durée de votre propre cycle. Cependant, puisque chaque cycle est unique, il peut arriver que la fécondation soit encore trop récente et que le résultat soit donc un "faux-négatif". Ainsi, pour être certaine d’optimiser le second test, recommencez-le 3 jours après le premier, et veillez à le faire au réveil, en étant à jeun. Dans tous les cas, lisez attentivement la notice de votre test avant toute utilisation.

Test de grossesse négatif : pourquoi ça ne marche pas à tous les coups ?

Lorsque l’on fait un test de grossesse, on vérifie la présence de l’hormone gonadotrophine chorionique (HGC) dans l’urine. Il s’agit en effet de l’hormone sécrétée par l’ovule fécondé une fois implanté dans l’utérus. Ainsi, pour plus de fiabilité, procurez-vous des tests de grossesse détectant 40 à 50 UI d’hormones par litre, ou faites-vous prescrire une prise de sang par votre médecin.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité