Théier

Nom latin: 

Camellia sinensis

Nom(s) vulgaire(s): 

Thé, thé vert, thé noir

Famille: 

Théacées

Période de récolte: 

Janvier à décembre.

Théier : Propriétés

Contenant de la caféine, le théier possède des effets stimulants et est ainsi conseillé en cas d’asthénie, de baisse de tonus et de diarrhées. L’arbuste facilite aussi l’élimination rénale et est ainsi recommandé en cas de surcharge pondérale. Dans une méta-analyse publiée en 2010, la consommation quotidienne d’extrait de thé vert avait entraîné une réduction de l’indice de masse corporelle, de poids et du tour de taille (1). Concernant le thé vert, plusieurs études ont démontré ses bienfaits contre l’hypertension artérielle (2), l’excès de mauvais cholestérol (3), les verrues génitales (4) et la prévention de certains cancers (5). Enfin, le théier est recommandé en cas de problèmes dermatologiques (acné...).

Publicité
Théier : Etudes scientifiques

(1) Effect of green tea catechins with or without caffeine on anthropometric measures: a systematic review and meta-analysis. Phung OJ, Baker WL, et al. Am J Clin Nutr. 2010 Jan;91(1):73-81. Epub 2009 Nov 11. Review.
(2) Standardized capsule of Camellia sinensis lowers cardiovascular risk factors in a randomized, double-blind, placebo-controlled study. Nantz MP, Rowe CA, et al. Nutrition. 2009 Feb;25(2):147-54. Epub 2008 Oct 9.
(3) Flavonoids, flavonoid-rich foods, and cardiovascular risk: a meta-analysis of randomized controlled trials. Hooper L, Kroon PA, et al. Am J Clin Nutr. 2008 Jul;88(1):38-50.
(4) A randomized, double-blind, four-arm parallel-group, placebo-controlled Phase II/III study to investigate the clinical efficacy of two galenic formulations of Polyphenon E in the treatment of external genital warts. Gross G, Meyer KG, et al. J. Eur Acad Dermatol Venereol. 2007 Nov;21(10):1404-12.
(5) - Chemoprevention of human prostate cancer by oral administration of green tea catechins in volunteers with high-grade prostate intraepithelial neoplasia: a preliminary report from a one-year proof-of-principle study. Bettuzzi S, Brausi M, et al. Cancer Res. 2006 Jan 15;66(2):1234-40.
- The effects of green tea consumption on incidence of breast cancer and recurrence of breast cancer: a systematic review and meta-analysis. Seely D, Mills EJ, et al. Integr Cancer Ther. 2005 Jun;4(2):144-55. Review.

Théier : Histoire

Selon la médecine chinoise, l’utilisation du théier comme boisson remonterait à plus de 2000 ans avant J-C. Son usage s’est répandu au Japon puis dans le monde au IXe siècle ap J-C, sous l’influence des moines bouddhistes. C’est au début du XVIIe siècle que l’Europe a découvert le thé. On en trouvait alors en Hollande, en Allemagne, en Italie, au Portugal et en Angleterre. Au XIXe siècle, les Anglais ont développé la culture du thé en Inde dans le Darjeeling, au Sri Lanka et au Kenya. Ils sont à l’origine du thé noir, un thé très oxydé et très célèbre dans le monde.

Théier : Comment la reconnaître?

Le théier est un arbuste pouvant atteindre 20m de haut mais qui est le plus souvent taillé pour ne pas dépasser 1,50m de haut. Le théier est très ramifié, ses feuilles sont persistantes, ovales et à bords dentés. Les fleurs sont blanches et odorantes et le fruit est une capsule arrondie.

Théier : Parties utilisées

Les feuilles.

Théier : Posologie

En usage interne

Contre l’asthénie, la surcharge pondérale

Infusion : 1 à 2 cuillères à soupe de feuilles pour 1 litre d’eau bouillante. Infuser 5 à 10 min et filtrer. Boire 4 tasses par jour, avant 17h (pour éviter les difficultés d’endormissement).

En usage externe

Contre les ulcérations de la peau, les problèmes dermatologiques

Compresses : 1 à 2 cuillères à soupe de feuilles pour 1 litre d’eau bouillante. Infuser 5 à 10 min et filtrer. Appliquer sur la peau une compresse imbibée de l’infusion tiède ou froide 2 fois par jour.

En cas de persistance des symptômes, consultez un médecin.

Théier : Précautions d'emploi

Quand on est sensible à la caféine, il faut éviter la prise de thé après 17h (risque d’insomnie, de nervosité). Pour les personnes souffrant de troubles hépatiques, de jaunisse, ayant une carence en fer ou présentant des douleurs abdominales, mieux vaut demander l’avis d’un médecin avant de consommer des extraits de théier. Même chose pour les femmes enceintes ou allaitantes.

Publicité

Théier : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité