Maitaké

Maitaké

Les plantes les plus consultées

Les plantes de Juillet

Nom latin: 

Grifola frondosa

Nom(s) vulgaire(s): 

Champignon dansant, polypore en touffe.

Famille: 

Méripilacées

Période de récolte: 

Avril à novembre.

Maitaké : Propriétés

- Le maitaké est un petit champignon très apprécié pour sa capacité à renforcer le système immunitaire. Il est par exemple indiqué chez les personnes infectées par le VIH (sida), celles qui suivent une chimiothérapie ou qui souffrent du syndrome de fatigue chronique. Son effet immunostimulant se doit à la présence de macromolécules appelées polysaccharides. Ce champignon joue un rôle protecteur pour les neurones et agit efficacement contre le stress, la grippe, la coqueluche, l’hépatite et l’herpès. Il est parfois employé dans le cadre d’une trithérapie (traitement qui comprend trois principes actifs différents).

Publicité

Maitaké : Histoire

- Originaire du Japon, le maitaké signifie en japonais « champignon dansant », en référence à ses petites feuilles qui évoquent un papillon sur le point de prendre son envol.

Maitaké : Comment la reconnaître?

- Le maitaké est un petit champignon brun qui pousse en grappes. Il est cultivé en Asie, en Europe et en Amérique du Nord. Son odeur rappelle celle de la purée de pommes de terre. Il est comestible très jeune et est très savoureux.

Maitaké : Parties utilisées

- Le champignon entier.

Maitaké : Posologie

- En usage interne .
Contre les sinusites et l’herpès.
Poudre : Mélanger 50 g de poudre de maitaké, 50 g de poudre de curcuma et 50 g de poudre de shiitaké. Verser 1 cuillère à café du mélange obtenu dans un petit verre d’eau.
Boire 2 fois par jour (matin et soir) jusqu’à l’amélioration des symptômes.
Pour lutter contre l’endométriose et renforcer les défenses immunitaires.
Poudre : Mélanger 50 g de poudre de maitaké, 50 g de poudre de curcuma et 50 g de poudre de shiitaké. Verser 1 cuillère à café du mélange obtenu dans un petit verre d’eau.
Boire 2 fois par jour (matin et soir) pendant six mois, un mois sur deux.
N.B. : L’autre mois, boire 2 à 3 tasses par jour d’une tisane à base de racines d’échinacée, de racines d’éleuthérocoque et d’écorce de lapacho (50 g de chaque plante). Faire bouillir 1 cuillère à café du mélange pour 1 tasse d’eau et laisser infuser 10 minutes avant de boire.

Maitaké : Précautions d\'emploi

- L’anémone hépatique est utilisée en phytothérapie pour son action diurétique (elle améliore le fonctionnement de l’appareil urinaire) et cicatrisante (elle soigne les plaies). Elle est surtout indiquée dans la prise en charge des problèmes de foie, raison pour laquelle elle est dite « hépatique ». Cette plante facilite l’élimination des déchets par l’organisme. Elle est utilisée pour combattre les infections urinaires, les inflammations buccales, les névralgies et pour éliminer les calculs (lithiases). Ses feuilles se prennent sous forme d’infusion, de décoction ou après avoir été macérées. En usage externe, l’anémone hépatique contribue à soigner les plaies superficielles (cataplasmes).

Publicité

Maitaké : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité