Herpès cutané et génital

Herpès cutané et génital : Définition

L’herpès est une infection virale contagieuse très répandue.Les manifestations les plus fréquentes sont l’herpès labial connu sous le nom de "bouton de fièvre", et l’herpès génital.Ils sont dus à deux virus herpès simplex légèrement différents.

Publicité
Herpès cutané et génital : Causes

L’herpès simplex virus 1 est en général responsable des herpès situés "au dessus de la ceinture" et contractés dans l’enfance.L’herpès simplex virus 2 est responsable de la majorité des herpès génitaux, situés "sous la ceinture" et contractés plus tardivement, à l’occasion de relations sexuelles avec un(e) partenaire atteint(e). L’herpès génital est classé dans les maladies sexuellement transmissibles.L’infection est transmise par contact avec les lésions cutanées ou muqueuses d’un sujet en poussée d’herpès. Mais il existe un doute de transmission du virus même en dehors des poussées.

Herpès cutané et génital : Symptomes

L’apparition des lésions est précédée d’une sensation désagréable de picotement.Puis des lésions cutanées très localisées, rouges et formées de petites vésicules, apparaissent et guérissent spontanément en quelques jours après avoir formé une croûte.Les poussées réapparaissent toujours à peu près au même endroit.L’herpès labial est situé à cheval sur la lèvre et la peau.L’herpès génital peut atteindre les organes génitaux externes, les fesses ou le bas du dos.

Herpès cutané et génital : Prévention

La prévention de la maladie est très difficile. Une personne en poussée d’herpès doit éviter, en cas d’atteinte labiale, d’embrasser d’autres personnes.En cas d’atteinte génitale, mieux vaut éviter d’avoir une relation sexuelle durant cette période sauf si la partie atteinte peut être recouverte par un préservatif.Attention : une personne peut excréter le virus sans avoir de lésions visibles et être contagieuse sans le savoir.

Herpès cutané et génital : Examens

Aucun examen n’est nécessaire en général.Dans certains cas, un prélèvement viral est prescrit par le médecin et réalisé dans un laboratoire d’analyses médicales.

Herpès cutané et génital : Traitements

Le traitement peut consister en une simple application d’un désinfectant local. Un court traitement antiviral local ou par voie orale pourra être prescrit si la gêne est importante.Ces traitements abrègent la durée de la poussée mais n’évitent pas les poussées ultérieures. De plus, ils n’ont d’efficacité que s’ils sont débutés dès les premiers symptômes de la poussée.Quand les poussées sont très fréquentes, et retentissent sur la qualité de vie, ou en cas de déficit de l’immunité, un traitement antiviral par voie orale à prendre tous les jours peut permettre de prévenir les poussées.

Herpès cutané et génital : Evolution

L’herpès évolue par poussées, qui se répètent à un rythme très variable et guérissent spontanément en quelques jours.Les poussées surviennent toujours à peu près au même endroit, correspondant à celui de la première poussée.L’herpès labial est volontiers déclenché par une exposition solaire importante, un stress ou encore un épisode de fièvre.L’herpès du nouveau-né est très rare mais grave. La contamination a lieu soit pendant l’accouchement, si la mère a un herpès génital à ce moment, soit juste après la naissance lors d’un contact avec une personne ayant des lésions sur le visage ou les mains.Les personnes souffrant d’un eczéma font des herpès plus sévères car le virus dissémine plus facilement sur une peau déjà fragilisée.

Herpès cutané et génital : Sources

- Le guide santé après 50 ans , Vidal, 2005

- Eurekasante, Vidal

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité