ficaire

Les plantes les plus consultées

Nom latin: 

Ranunculus ficaria

Nom(s) vulgaire(s): 

Petite éclaire, petite chélidoine, herbe aux hémorroïdes, bouton d’or, herbe au fic, fausse renoncule.

Famille: 

Renonculacées

Période de récolte: 

Avril à juin.

ficaire : Propriétés

La ficaire est une plante utilisée pour soigner les troubles circulatoires, en particulier les hémorroïdes. Elle est appréciée pour ses propriétés vasoconstrictrices qui lui permettent de favoriser la diminution du calibre des vaisseaux sanguins, facilitant ainsi la cicatrisation. Cet effet vasoconstricteur se doit à la présence de protoanéimonine, une substance irritante. Elle est aussi indiquée pour traiter les jambes lourdes et les chevilles enflées. Les médicaments élaborés à base de ficaire sont commercialisés sous forme de crème, de pommade ou en suppositoires.

Publicité
ficaire : Histoire

La ficaire tire son nom de ses tubercules en forme de figue. Son efficacité est connue depuis plusieurs siècles. Autrefois, dans certaines régions du globe, la plante se portait comme un talisman pour prévenir les hémorroïdes.

ficaire : Comment la reconnaître?

La ficaire est une petite plante vivace qui mesure entre 10 et 30 cm de haut. Elle possède des tubercules allongés et charnus, ainsi que des feuilles luisantes en forme de cœur. A l’arrivée du printemps, ses belles fleurs dorées qui lui valent son surnom de « bouton d’or » apparaissent. Cette plante est commune en Europe. Elle pousse surtout dans les zones humides, jusqu’à 1 600 m d’altitude.

ficaire : Parties utilisées

Les racines et les feuilles.

ficaire : Posologie

En usage externe

Contre les hémorroïdes. Crème, pommade ou suppositoires (10% d’extrait de ficaire) : 2 applications par jour sur les zones affectées.

ficaire : Précautions d\'emploi

La protoanéimonine présente dans la ficaire a une action irritante. Un simple contact avec la peau peut provoquer des démangeaisons ou des allergies. C’est la raison pour laquelle cette plante est uniquement recommandée en usage externe. Au début du traitement, il est préférable d’appliquer le produit sur une petite surface de la peau afin de prévenir les éventuels effets indésirables. Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

ficaire : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité