Porc

Porc : Intérêt nutritionnel

Cochon mâle castré, le porc est une viande grasse, mais moins qu’on ne l’imagine. Certains de ces morceaux en effet, sont peu gras, et surtout la majorité de ses lipides sont attachés à son épiderme. Il est donc relativement facile de les voir et de les éliminer avant consommation. Le muscle renferme moins de 2% de graisses. Le filet ou la noix sont des morceaux dits maigres. (5% de lipides). Par ailleurs, la viande de porc est une bonne source de protéines de qualité, de vitamines B et minéraux (fer notamment).
Côte/Echine : riches en graisses (15,3g/100g), l’échine et les côtes sont caloriques. Elles apportent environ 250 calories pour 100g de viande.
Filet : c’est un morceau maigre. Cent grammes de porc n’apportent que 4,8g de lipides et 158 calories.
Jambons : le jambon cuit apporte peu de graisses (3,35/100g) et il est peu calorique (105cal/100g).
Ce qui n’est pas le cas du jambon cru qui lui est gras (19g de lipide pour 100g de viande) et calorique (287cal/100g) ! Attention, ils sont riches en sodium qui favorisent la survenu de certains cancers.
Jambon en croûte : il est également calorique (226cal/100g) et apporte des lipides (11,6g/100g).
Jambonneau : contrairement à ce qu’on pourrait croire, il est pauvre en lipides (5,85g/100g) et léger en calories (135cal/100g).
Travers : morceau gras, le travers est une source de lipides ! Cent grammes de travers apportent 30,3g de graisses et 389 calories.

Publicité
Porc : Son histoire

Le porc aurait été domestiqué il y a environ 10 000 ans en Orient. Les espèces d’élevage descendent du sanglier. Autrefois élevés même au cœur des villes où ils se déplaçaient à leur guise, les porcs sont désormais élevés de manière industrielle.

Famille

Viande. Suidés.

Porc : Sa production

Le plus gros producteur de porc est la Chine dont les habitants sont de gros consommateurs. En France la production porcine se situe surtout dans le Grand Ouest en Bretagne. La France détient 9,7% du cheptel européen derrière l’Allemagne (n°1 et 1er consommateur européen de viande porcine) et l’Espagne. L’union Européenne dont la Russie est le principal client, dispose du deuxième cheptel mondial (153 millions de têtes) derrière la Chine (462,9 millions de têtes). Mais les Etats-Unis restent les premiers exportateurs au monde*.
*Source : FranceAgriMer, 2009.

Saison

Toute l'année.

Conseil d'achats et d'utilisation

La viande de porc doit être bien cuite. La cuisson en effet détruit les parasites dont le ténia ou la trichine (vers plats qui se logent dans le muscle du porc) et permet d’éviter des complications certes rares, mais graves (maux de ventre, vomissements, douleurs musculaires, et même décès en l’absence de traitement).
Attention par ailleurs, les charcuteries de porc sont particulièrement riches en sel et souvent, en lipides (graisses).

Recettes

-Filet mignon de porc au thym et navets
-Curry de porc aux courgettes
-Porc au soja

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité