Plat-de-côtes (boeuf)

Plat-de-côtes (boeuf) : Intérêt nutritionnel

Le plat-de-côtes est un morceau du boeuf situé à l'extrémité des os des côtes. Il est formé d'un ensemble de 13 côtes.
Gras mais savoureux ! Le plat-de-côtes est un morceau particulièrement apprécié dans la cuisine française pour sa saveur... qui cache en fait une richesse en graisse !
Riche en protéines. Plus le plat-de-côtes est cuit, plus il est concentré en protéines, en fer et en zinc.
Des vitamines B. D'une manière générale, la viande de boeuf est riche en vitamines du groupe B et A.

Publicité
Plat-de-côtes (boeuf) : Son histoire

Le nom "plat-de-côtes" change selon les régions : à Cambrai "raccource", à Lille et à Douai "raccourçure", à Bordeaux "aiguillette ferrée" et à Montreuil-sur-Mer "côtes d'épilion". L'Académie française nous donne le choix entre le "plat-de-côtes" ou la "plate-côte". Considéré comme un animal sacré, le boeuf était utilisé lors de rituels de sacrifices. Avec l'apparition de l'agriculture, il est devenu le symbole de la fertilité.

Famille

Bovins.

Plat-de-côtes (boeuf) : Sa production

En France nous consommons deux types de races bovines : les races laitières et les races à viande. Les races à viande dont le veau fait partie sont les viandes qui sont commercialisées. La Bretagne, la Normandie et le Pays-de-la-loire sont les régions françaises qui produisent le plus de bovins. 20% de la viande bovine européenne est produite en France, chaque habitant en consomme en moyenne 25kg/an.

Saison

Toute l'année.

Conseils d'achats et de conservation

Un plat-de-côtes de qualité présente une chair rouge rouge vif, et une graisse blanche nacré à jaune pâle. Le plat-de-côtes ne se conserve pas plus de deux jours au réfrigérateur, dans sa partie la plus froide. Il peut être utilisé dans la préparation du pot-au-feu, de la recette de boeuf "à la ficelle", de ragoûts, de daubes, et d'autres bourguignons.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité