Fraise de veau

Fraise de veau : Intérêt nutritionnel

La fraise de veau est un abat qui correspond à la membrane entourant l’intestin grêle du veau. Le mot "fraise" est également employé pour l’agneau et le chevreau.
Riche en protéines. La fraise de veau est un produit riche en protéines de bonne qualité nutritionnelle, car riches en acides aminés essentiels non synthétisés par l'organisme.
Pauvre en graisses. La fraise de veau est pauvre en lipides, donc tout à fait recommandé dans un régime amaigrissante.
Riche en fer et en vitamines. Comme tous les abats, la fraise de veau est une excellente source de fer et de vitamines.

Publicité
Fraise de veau : Son histoire

On appelle cette membrane intestinale "fraise" parce qu'après la préparation du morceau par le tripier (lavage, pochage dans l'eau bouillante), il devient blanc et ferme et ressemble aux collerettes que portaient nos aïeux jusqu’au XVIIe siècle. La fraise de veau était un morceau utilisé pour fabriquer la célèbre andouillette de Troyes.

Famille

Bovins.

Fraise de veau : Sa production

L’élevage bovin en France s’organise autour des races laitières et des races à viande. La viande de veau peut provenir des élevages allaitant (les veaux élevés "sous la mère" parce qu’ils tètent le lait de leur mère jusqu’au sevrage) ou des élevages laitiers (les veaux sont élevés en majeure partie pour la production de veaux de boucherie).

Saison

La fraise de veau est un abat commercialisé toute l'année.

Conseils d'achats et d'utilisation

La fraise de veau est peu coûteuse et se vend partiellement cuite. Elle peut se manger chaude ou froide. On l'utilise pour la fabrication des andouillettes, seule comme pour l'andouillette de Cambrai ou en la mélangeant avec les intestins et l’estomac du porc.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité