Châtaigne

Châtaigne : Intérêt nutritionnel

Pour faire le plein d'énergie. Riche en amidon, la châtaigne est un bon fournisseur d'énergie. Ses glucides se digèrent très bien après cuisson et libèrerent progressivement leur énergie. La richesse de la châtaigne en vitamines du groupe B (surtout en vitamine B1) facilite l'assimilation de ses glucides par l’organisme.
Coupe-faim. Grâce à sa consistance en amylacée et à l’abondance de ses fibres, la châtaigne rassasie très rapidement. Et comme en plus on la mange généralement grillée, cuite à la vapeur ou à l’eau, elle reste totalement light !
Riche en minéraux. La châtaigne apporte des doses élevées de potassium, de fer, de magnésium (100g de châtaignes assure 10 à 15% de l’apport quotidien recommandé), de manganèse et de cuivre (100g de châtaigne apportent respectivement 15 à 20%, et 10% des apports quotidiens recommandés). C'est donc aliment de choix en cas de stress, de fatigue et chez les sportifs.

Publicité
Châtaigne : Son histoire

Le châtaignier est probablement originaire des zones tempérées d’Asie Mineure et d’Europe. On en a d’ailleurs retrouvé des traces en Dordogne et en Ardèche, dans des sites archéologiques datant de l’époque glaciaire. La châtaigne a longtemps représenté une ressource alimentaire importante pour les populations du Massif Armoricain, du Massif Central, de la Corse, du Portugal ou de l’Italie du Nord.
Dans les campagnes, la châtaigne remplaçait souvent les céréales : on appelait d’ailleurs le châtaignier "l’arbre à pain". A la fin du XIXe siècle, avec l’exode rural et l’apparition de graves maladies dans les exploitations, commence le lent déclin des châtaigneraies. Aujourd’hui, la consommation de châtaignes fraîches est surtout ponctuelle et saisonnière.

Famille

Fagacées.

Châtaigne : Sa production

En France, les châtaigneraies sont réparties dans différentes régions ayant un sol soit siliceux, soit volcanique. L’Ardèche, est le premier département producteur, suivi du Sud-Est (Var, Alpes de Haute-Provence), de la Dordogne, du Lot, et de la Corse.
Parmi les espèces les plus appréciées pour la consommation en frais, on peut citer la Précoce des Vans, la Marron d’Olargues, la Bouche Rouge et la Comballe (aussi appelées "marrons de l’Ardèche").

Saison

La châtaigne est un fruit d'automne.

Conseils d'achats et d'utilisation

Châtaigne ou marron ? Les deux fruits proviennent du même arbre, le châtaignier (le marronnier ne donne aucun fruit comestible). La vraie châtaigne comporte normalement plusieurs fruits cloisonnés à l’intérieur de sa bogue. Le marron est un fruit unique, non cloisonné, issu de châtaigniers améliorés par sélections et hybridation. Il est généralement assez gros, en forme de coeur, avec une écorce brillante brun-roux. Sur les étals, l a châtaigne doit être bien brillante et lourde dans la main. Son écorce ne doit pas de décollée de la chair et ne pas être moisie. Elle ne se conserve pas longtemps au réfrigérateur et craint l'humidité.

La châtaigne peut être utilisée de différentes façons : incisée puis grillée au four, marinée dans du vin rouge pour servir d'accompagnement, hachée pour faire une farce, confite (les marrons glacés de Noël) ou en crème (la fameuse crème de marrons).

Recettes

Fondant chocolat châtaigne et chantilly
Saint-Jacques poêlées aux châtaignes
Soupe de cabillaud aux châtaignes

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité