Cholestérol et aliments : 8 choses fausses à ne plus croire

Oeuf, fromage, beurre... En se privant de certains aliments, on pensent réussir à faire baisser son taux de cholestérol. Erreur. Medisite vous aide y voir plus clair pour faire les bons choix dans votre assiette sans vous priver inutilement !

Publicité

Les oeufs sont à éviter en cas d’hypercholestérolémie

© FotoliaFAUX. C’est une des idées reçues les plus répandues : les œufs et plus précisément le jaune sont très néfastes quand on a du cholestérol. Ils sont accusés de faire grimper son taux en flèche d’où l’idée de les déconseiller aux gens souffrant d’hypercholestérolémie. Or, en réalité, le cholestérol alimentaire constitue une infime part du cholestérol sanguin et la mauvaise réputation de l’œuf est exagérée : "L'oeuf a une grande valeur nutritive (vitamines D, B12, fer, zinc...), plus de la moitié des acides gras du jaune sont insaturés et sont préconisés pour agir positivement sur le cholestérol" confirme ainsi Nicolas Aubineau, diététicien-nutritionniste. Pour le Dr François Paillard, cardiologue, " l’idée de l’interdire aux personnes ayant un taux de cholestérol élevé est inappropriée" même si "c'est un des aliments qui contient le plus de cholestérol". Comme toujours, tout est question de quantité.

Le conseil : ne pas dépasser trois à quatre œufs par semaine.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité