Cancer du sein : existe-t-il un moyen de prévention ?

Si certains cancers peuvent avoir des facteurs de risques pleinement identifiés comme l'est le tabagisme pour le cancer du poumon, ce n'est pas clairement le cas pour le cancer du sein. Résultat : il n'existe pas, actuellement, de moyens de prévention du cancer du sein. Néanmoins, certains éléments modifiables semblent avoir un impact direct sur sa survenue ou sa récidive.

Publicité
Publicité

© Fotolia

Prévention du cancer du sein : l'alimentation

Plus que le choix précis de certains aliments plutôt que d'autres, c'est bien la notion d'équilibre alimentaire qui semble ici revêtir un aspect essentiel puisque le surpoids et l'obésité constitueraient des facteurs de risques du cancer du sein. Ainsi, une consommation excessive de produits trop salés, trop sucrés ou encore d'alcool contribue à dérégler le métabolisme hormonal et augmenterait les chances de développer un cancer du sein.

Publicité
Prévention du cancer du sein : l'activité physique

Toujours en lien avec le surpoids, les activités sportives s'avèrent essentielles pour conserver un poids de forme et éviter les dérèglements hormonaux en lien avec un excès graisseux. La marche, le jogging ou encore la natation sont d'excellents moyens de prévention du cancer du sein mais également pour un bon nombre de pathologies au premier rang desquelles figurent les maladies cardiovasculaires.

Prévention du cancer du sein : les femmes à risque

Certaines femmes présentent plus de risques que d'autres de développer un cancer du sein au cours de leur vie. C'est le cas notamment des femmes ayant des antécédents familiaux de cancer du sein ou ayant été exposées à des irradiations thoraciques. Dans ce cas, le médecin peut décider de prescrire des médicaments préventifs visant à réduire ce risque. Le recours à l'ablation mammaire est parfois envisagé pour les femmes porteuses de mutations génétiques spécifiques.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité