Une douleur dans le sein n'est pas forcément signe de cancer

Publicité

Si aucune douleur persistante dans le sein ne doit être prise à la légère, il n'est souvent pas nécessaire de s'alarmer. Quelle femme n'a jamais ressentie de tensions mammaires ? Aucune ! En effet, les douleurs dans les seins sont fréquentes et, la plupart du temps, bénignes. Voici les principales causes susceptibles de les provoquer. 

Publicité

Douleur dans les seins : la faute aux hormones

Les douleurs mammaires sont fortement corrélées au cycle menstruel. Ainsi, il n'est pas rare d'avoir mal aux seins − souvent les deux − à l'approche de l'ovulation ou des menstruations. Ces tensions sont généralement dues aux fluctuations hormonales qui agitent le corps féminin tout au long du cycle et sont accrues chez les femmes souffrant d'un syndrome prémenstruel. A noter que la pilule contraceptive peut également occasionner ce type de désagrément.

Publicité
Douleur dans les seins : la grossesse

Le gonflement des seins n'est pas uniquement le signe des règles qui approchent puisqu'il constitue également l'un des tout premiers signes d'une grossesse naissante. Au cours du premier trimestre, la plupart des futures mamans ressentent une extrême sensibilité au niveau des seins qui se préparent doucement à l'allaitement. D'ailleurs, la montée de lait post-partum est aussi une source de tensions mammaires.

Douleur dans les seins : le kyste mammaire

Si vous ressentez une masse au niveau du sein, cela n'est pas forcément le signe caractéristique d'un cancer du sein. Il peut tout simplement s'agir d'un kyste mammaire. Cette poche de liquide qui se forme au niveau de la glande mammaire contribue à augmenter le volume du sein. Mais la plupart du temps, cette tumeur est bénigne et disparaît spontanément.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité