8 choses à savoir sur l’huile de palme

Toxique, cancérigène… Partout, on entend dire qu’il faut bannir l’huile de palme de l’alimentation. Mais que savons-nous d’elle ? D’où vient-elle ? Que contient-elle ? Pourquoi est-elle autant utilisée ? Quels sont ses vrais dangers ? Voici les 8 choses essentielles à savoir sur cette huile "maudite" que nous consommons au quotidien, sans nous en rendre compte...

Publicité

D’où vient-elle ?

Les huiles de palme et de palmiste sont issues respectivement de la chair et de l’amande des fruits du palmier.

Publicité
Le palmier à huile ( Elaeis Guineensis ) est une arécacée africaine.
Les dates clés :
- Au milieu du 19e siècle, le commerce de l’huile de palme est quasi exclusivement tourné vers les Britanniques. C’est l’industrie du savon qui lance l’huile de palme sur la scène européenne puis internationale.
- Les premières plantations de palmiers à huile commencent en 1910 en Afrique, au Nigéria, au Cameroun et au Congo belge. Le palmier gagne ensuite le Sud-Est asiatique (Sumatra, Malaisie).
- L’explosion de l’industrie se fait après la Seconde Guerre mondiale. "L’huile de palme passe d’une simple matière première à un véritable instrument géopolitique" note la biologiste Emmanuelle Grundmann dans son livre Un fléau si rentable. Vérités et mensonges sur l’huile de palme .
- Lors de la crise de 1970, l’huile de palme est de plus en plus importée aux Etats-Unis.
Le plus gros producteur dans le monde : C’est l’Indonésie.
Le plus consommateur du monde : Près de la moitié de la consommation mondiale a lieu en Chine, Inde, Indonésie et Malaisie. L’Europe est le 4e utilisateur mondial d’huile de palme (12% de la consommation mondiale en 2010).

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité