L'anesthésie locorégionale pour le pied

L'anesthésie locorégionale pour le pied

Les anesthésies locales, ou anesthésies locorégionales, sont intéressantes pour endormir uniquement la partie du corps à traiter et ainsi éviter une anesthésie générale, plus lourde. L’anesthésie locorégionale pour le pied est intéressante pour le confort qu’elle apporte aux personnes qui vont être opérées, notamment car elle leur offre la possibilité de rentrer chez elles le jour même.

Publicité
Publicité

Principe de l'anesthésie locorégionale pour le pied

L'anesthésie locorégionale du pied consiste à anesthésier le nerf sciatique de façon à ce que le malade ne ressente aucune douleur lors de l’opération de son pied (on anesthésie également le nerf fémoral en cas d’intervention au niveau de la cheville). Concrètement, le chirurgien injecte le produit anesthésique autour du nerf à l’arrière de la cuisse et du genou, au niveau du creux poplité (le repérage se fait sous contrôle échographique ou par neurostimulation). Même si l’anesthésie n’est que locale, une consultation pré-opératoire avec un anesthésiste est nécessaire. En cas de stress important lors de l’arrivée au bloc opératoire, l’anesthésiste peut proposer un médicament destiné à détendre le patient.

Intérêts de l'anesthésie locorégionale du pied

Publicité

Les anesthésies locorégionales présentent de nombreux avantages en cas d’opération du pied. Non seulement cela permet d’éviter une anesthésie générale avec tous les effets secondaires éventuels que cela suppose, mais cela permet également une récupération plus rapide (et donc moins de temps passé en salle de réveil). Par ailleurs, les douleurs post-opératoires (fréquentes et importantes en cas de chirurgie du pied) sont moins importantes grâce à l’action prolongée des anesthésiants.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité