Anesthésie : quel est le gaz anesthésiant utilisé ?

Publicité

Dans certaines interventions chirurgicales on peut utiliser un gaz anesthésiant. On peut donc se demander, en cas d’anesthésie, quel est le gaz anesthésiant utilisé ?

Publicité

© Fotolia

Quel gaz utilise-t-on en tant que produit anesthésiant ?

Dans le cadre de certaines anesthésies un gaz peut être utilisé pour ses propriétés hypnotiques. Il s’agit dans ce cas d’une anesthésie générale, le gaz étant diffusé dans un masque facial. Le gaz utilisé est le sévoflurane associé ou non à du protoxyde d’azote (ou hémioxyde d’azote, monoxyde de diazote ou encore oxyde nitreux) qui est plus connu sous le nom de gaz hilarant ou Kalinox®. Le principal avantage du sévoflurane est que ce gaz anesthésiant est bien toléré aux niveaux respiratoire et cardiaque. On peut donc l’utiliser à de fortes concentrations afin d’obtenir une anesthésie à la fois rapide et douce.

Publicité
Dans quels cas utilise-t-on le gaz comme produit anesthésiant ?

Les anesthésies inhalatoires sont aussi efficaces que les anesthésies intraveineuses. Elles sont souvent utilisées chez les enfants de moins de 4 ans si ceux-ci sont réfractaires aux piqûres. Lorsqu’on laisse le choix aux enfants ayant entre 4 et 10 ans, ils sont 9 sur 10 à préférer cette méthode d’endormissement (d’autant que l’application du masque peut être facilitée par des parfums et des odeurs fruitées). Toutefois les anesthésies inhalatoires ne peuvent être réalisées que si l’enfant est à jeun, s’il n’est pas épileptique et bien sûr s’il ne présente pas de contre-indications aux gaz halogénés. Cela suppose également qu’il n’ait pas peur de porter le masque facial. Il faut également savoir que les anesthésies inhalatoires entraînent plus de troubles du comportement suite à l’opération que les anesthésies par voie intraveineuse.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité