Cancer de la prostate : le score de Gleason pour connaître son agressivité

Cancer de la prostate : le score de Gleason pour connaître son agressivité©Istock

Le cancer de la prostate touche un homme sur neuf. Le score de Gleason, calculé à l'occasion de biopsies de prostate, permet d'évaluer l'agressivité de la tumeur. Il peut varier de 2 à 10. Voici ce qu'il signifie.

Publicité
Publicité

Le score de Gleason est un score obtenu à l'issu de biopsies effectuées lors d'un examen chez des patients soupçonnés d’être atteint d’un cancer de la prostate. Il permet de définir l'agressivité du cancer et d'en évaluer son pronostic.

"Les biopsies sont indiquées après un examen clinique (toucher rectal) anormal, ou bien à cause d'une élévation du dosage de PSA (protéine sécrétée par la prostate - antigène prostatique spécifique, en français), à un taux supérieur ou égal à 4 nanogrammes par millilitre (ng/ml)", explique le Dr Pierre-Olivier Bosset, urologue à l’hôpital Fosh (Suresnes). C'est le seul moyen de confirmer le diagnostic du cancer.

Publicité

De manière plus récente et dans certains centres (comme à l’hôpital Foch), on peut réaliser des biopsies de prostate guidées par IRM (imagerie par résonnance magnétique) chez les patients qui auraient bénéficié d’une IRM prostatique au préalable . "Depuis quelques années (notamment avec le développement de nouvelles techniques de diagnostic) nous rencontrons des patients, adressés par le médecin traitant, qui ont fait leur IRM de prostate avant les biopsies", explicite le Dr Bosset.
"On peut alors réaliser des biopsies de prostate en fusionnant les images vues en direct de l'écran d'échographie avec l'IRM de prostate faite au prélable. Cela permet de gagner dans la sensibilité de l'examen : c'est-à-dire qu'on améliore notre résultat de trouver un cancer de la prostate lors des biopsies."
L'IRM de prostate est normalement réalisée lorsque le diagnostic du cancer est déja fait. Elle permet un bilan local de l'étendue de ce cancer.

Plus le score est élevé, plus la tumeur est agressive

Après les biopsies, l'analyse des cellules cancéreuses permet d'obtenir un premier score de 1 à 5 en fonction de leur agressivité. "Le score de Gleason correspond ensuite au chiffre obtenu après l’addition des grades des deux types de cellules les plus représentées dans la tumeur analysée. Il varie de 2 à 10", précise le spécialiste. Plus le score est élevé, plus la tumeur est agressive.

Jusqu'à 6 : le pronostic est bon

Après la confirmation du diagnostic de cancer de la prostate, le score de Gleason se décrit sous trois pronostics :

Jusqu’à 6 : bon pronostic,
7 : risque intermédiaire,
8 et plus : haut risque.

"Le cancer de la prostate correspond à la transformation progressive des cellules glandulaires en cellules malignes et cancéreuses", explique le Dr Bosset. "C’est le cancer le plus fréquent chez l’homme. Il touche un homme sur neuf et est diagnostiqué en moyenne à l’âge de 70 ans."

Vidéo. Le cancer de la prostate en images

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité