Cancer du sein : les réponses du Dr Brigitte Sigal à vos questions

Publicité

Qui est le Dr Brigitte Sigal? Le Dr Brigitte Sigal est spécialiste en anatomie-pathologie et s’intéresse tout particulièrement à la pathologie mammaire. Directrice déléguée à la sénologie depuis 2007 à l’Institut Curie, elle coordonne l’ensemble de la prise en charge sur les cancers du sein (diagnostic, traitement, recherche clinique, surveillance après traitement…) et travaille en collaboration avec les chercheurs sur les programmes dédiés à cette pathologie. Chaque année, sur les sites de Paris et de Saint-Cloud, l’Institut Curie prend en charge près de 6 500 patientes, dont 3 200 nouvelles patientes, ce qui représente près du tiers des cas de cancers du sein en Ile-de-France.

Publicité

Qui est le docteur Brigitte Sigal ?

Le nom est originaire du Sud-Est (13, 83, 06). Variantes : Cigalon, Sigalon et sans doute Sigaloux (83). À première vue, on a affaire au mot "cigalon", qui désigne en occitan une variété de cigale. De nombreux hameaux ou lieux-dits, pour la plupart dans le Var, s'appellent Sigallon, Cigalon, Sigalon ou Sigaloux, Sigalloux. Il existe cependant une autre possibilité, peut-être plus crédible : un diminutif du nom de personne germanique Sigal, variante de Sigaud (voir ce nom)."

Publicité
Bonjour Dr, le cancer du sein est-il héréditaire?

5% environ des cancers du sein sont héréditaires, tandis que la majorité
ne le sont pas. Pour les cancers héréditaires, il y a une transmission
familiale d'un gène altéré qui confère un risque majeur de développer un
cancer du sein. Ce gène altéré peut provenir de la famille maternelle ou
de la famille paternelle.

Bonjour, J'ai été opérée d'un carcinome canalaire infiltrant de grade III, triple négatif, 3 ganglions indemnes le 30/03/2011. Traitement : 3 FEC 100 et 3 Taxotère. Allergie pendant la 2e chimio puis intolérance au premier Taxotère, remplacement par du Taxol : idem. Donc arrêt de la chimio, radiothérapie commencée depuis 4 semaines (33 séances à faire). Question : le traitement n'ayant pas été fait dans sa globalité, quels sont les risques ? Y a t-il beaucoup de femmes dans le même cas que moi ? Merci de me répondre.

Oui certaines patientes ont comme vous des effets secondaires importants liés à la chimiothérapie nécessitant l'arret du traitement. Vos médecins vont peut-etre pouvoir changer le type de chimiothérapie.

Bonjour Docteur, Les cancers du sein existent -ils aussi chez les hommes?

Le cancer du sein existe chez les hommes mais c'est très très rare (1%).

J'ai une petite boule au niveau du sein gauche que j'ai constatée il y a environ deux mois. Elle est quasiment indolore (pour plus de précisions, il s'agit d'une très petite douleur tout à fait supportable qui ne me gêne pas réellement).
Disons que je suis plus inquiet qu'autre chose...
Je voudrais donc savoir de quoi il pourrait bien s'agir. Il n'y a aucune grosseur visible résultant de l'apparition de cette petite boule. .
Je vous prie par avance de bien vouloir répondre à cette question.
Veuillez cher docteur recevoir mes salutations.

Votre petite boule n'est probablement pas grave mais je vous conseille de consulter votre médecin traitant.

Ma maman est décédée d'un cancer du sein à l'âge de 55 ans. Deux de ses soeurs (mes tantes, donc) ont elles aussi eu un cancer du sein (mais ne sont pas décédées). Ma dernière mammographie a attiré l'attention du médecin... qui a demandé une 2° lecture. Le centre de recherche du cancer du sein à également détecté "une anomalie"... Je dois donc refaire (6 mois après) une seconde mammographie de vérification. Suis-je vraiment à risque? Mon papa est décédé d'un cancer du côlon, à 63 ans et il m'a été dit que c'était le même gêne de cancer... Est-ce vrai?

Votre histoire familiale évoque un risque pour vous d'avoir un cancer du sein. Si une anomalie a été vue sur votre mammographie, je vous conseille de prendre rendez-vous auprès d'une équipe spécialisée.

Bonjour Dr. Je ne veux pas faire de mammo ma cousine travaillant dans un gros labo m'a dit que les rayons de la mammographie donnent le cancer du sein et que c'est pour cela qu'il y en a beaucoup et de plus en plus. J'ai trop peur merci de répondre a ma question.

Non

vous pouvez être rassurée, la mammographie ne donne pas le cancer. Si vous suivez bien les consignes du dépistage et faites des mammographies tous les 2 ans a partir de l'âge de 50 ans, il n'y a pas de risque. En revanche le dépistage régulier par mammographie permet de détecter un cancer de très petite taille qui pourra être traité dans la grande majorité des cas sans enlever le sein et sans faire de chimio.

Bonjour Docteur,
J'aimerais savoir vu que j'ai passé une mammographie de contrôle le 15 septembre 2011, si comme j'ai un fibrome au sein droit (ils m'ont refait un cliché du sein droit pour confirmation certainement), alors que je ne savais même pas que j'avais un fibrome, si ce fibrome peut se transformer et devenir cancéreux? Je savais que j'avais des kystes graisseux aux deux seins mais c'est tout.

Non, un adénofibrome ne peux pas devenir cancéreux. Mais les médecins préfèrent parfois faire enlever votre "boule" pour en faire faire l'analyse et vérifier que cette boule n'est pas un cancer.

Que penser du traitement VISCUM ALBUM en complément de l'allopathie pour éviter les rechutes?

Nous n'avons aucune expérience de ce type de traitement. Pour éviter les rechutes nous conseillons à nos patientes d'avoir une activité sportive régulière et une alimentation équilibrée.

J'ai lu qu'un nouveau test de Johnson et Johnson est sorti pour diagnostiquer les cancers et suivre l'apparition de métastases (dose les cellules tumorales circulantes ). Que penser de cette info?

Le dosage des cellules tumorales circulantes est effectué dans certains cas pour suivre l'efficacité des traitements anti-cancéreux. Certaines de nos patientes participent aux études cliniques qui évaluent ce test. Ce n'est pas encore un test suffisamment sensible pour diagnostiquer un cancer. Le seul "test" efficace aujourd'hui c'est la mammographie de dépistage.

Je résume mon histoire :
. K sein droit 04/2004 : canal; infiltrant - de 5 mm ,RO-, RP+, 10 gg-, tumorectomie,RXthérapie + Tamoxifène .10/2005 : Récidive canalaire infiltrant de 5 mm (1 gg+ sur 4) + foyer de lobulaire : mammectomie + chimio (3 FEC 100 + 3 Taxotère ) + Arimidex 5 ans .
.03/2008: mammectomie gauche prophylactique.
Mon cancérologue me prolonge l'Arimidex pour 2 ou 3 ans. Pourquoi?
Quels sont les effets secondaires à long terme de ce médicament (je souffre de douleurs articulaires ) ?

Votre cancérologue prolonge votre traitement anti hormonal pour éviter une nouvelle rechute. Nous proposons la même chose à nos patientes. Si vous souffrez de douleurs articulaires, parlez-en à votre médecin pour qu'il vous donne un médicament similaire sans ces inconvénients. L'effet secondaire le plus important à long terme de l'Arimidex est l'ostéoporose. Votre médecin vous a certainement prescrit un bilan pour vérifier votre densité osseuse. Si vous avez une densité osseuse diminuée, vous pourrez continuer à prendre le traitement par Arimidex en même temps qu'un traitement contre l'ostéoporose.

Quels sont les effets secondaires des chimiothérapies à long terme (risque de développer d'autres cancers)?

Le risque de développer un cancer après chimiothérapie à long terme pour un cancer du sein existe mais il est extrêmement faible (moins de 1% ). Les médecins oncologues le savent et prescrivent de la chimiothérapie en ayant pesé pour chaque patiente le bénéfice à faire ce traitement. Il faut aussi savoir que les nouveaux médicaments qui sont utilisés pour le cancer du sein (les taxanes) ne donnent pas de cancer secondaire.

Quels sont les pourcentages de rechutes après 5 ans de rémission?
quand parle-t-on de guérison?

Le pourcentage globale de rechute après 5 ans de remission est de 15 %. Ce pourcentage varie en fonction de la taille de la tumeur au moment de son diagnostic et de ses caractéristiques. Tous les cancers du sein ne sont pas identiques.
Cela veut dire que pour la majorité des femmes on peut parler de guérison 5 ans après la fin des traitements tout en restant prudent car il peut survenir des rechutes après 5 ans, 10 ans ou même après 20 ans. C'est pourquoi, une surveillance annuelle régulière des femmes traitées pour un cancer du sein est recommandée.

En août dernier, ma mammo est passée de ACR2 à ACR4. Une triple biopsie fut réalisée. Pour l'instant, c'est négatif.
Cela va-t-il obligatoirement évoluer vers ACR5 dans un proche avenir?
Je suis suivie régulièrement car tante décédée à 33 ans et mère décédée à 47 ans.
Merci pour votre réponse.

Non cela ne va pas nécessairement évoluer vers un ACR5. D'après les informations que vous me donnez je pense que vous êtes régulièrement suivie par mammographie ce qui est la bonne façon de surveiller vos seins.

J'ai eu un cancer du sein à l'âge de 44 ans en 2004.
Il n'y a à ce jour pas d'autre cas dans la famille : ni mère, ni grand-mère, ni soeur.
Ma gynécologue me dit de faire une recherche génétique pour savoir quel est le suivi à mettre en place pour mes filles (l'une a 33 ans).
La gynéco de ma fille lui dit que c'est elle qui doit faire la recherche génétique.
Qui écouter et pourquoi ne me l'a-t-on pas proposé avant?
Je pensais ne pas être concernée par cette recherche.

Vous n'etes à priori pas concernée par cette recherche génétique, car il
n'y a pas de cancer du sein dans votre famille. Pouvez vous toutefois
vérifier aussi qu'il n'y a pas de cancer du sein du coté de la famille du
père de votre fille .La transmission génétique du risque de cancer du sein
peut se faire par la famille maternelle ou par la famille paternelle

Estce que le cancer du sein existe chez l'homme, et si oui, existe-t-il des mammographies comme chez la femme?

Oui le cancer du sein existe chez l'homme mais c'est extremement rare (1%
des hommes). Il n'y a pas de dépistage mammographique. Le médecin peut
demander un examen s'il existe un doute (boule dans le sein).

Bonsoir,
Un cancer du sein a été décelé à ma mère âgée de 92 ans il y a de cela 1 an, hors suite au décès de mon père cela s'est développé un peu plus, rien de grave nous a dit le radiologue. Il n'y a pas de ganglion, elle souhaite éviter l'opération si possible. J'aimerais avoir un 2e avis outre celui du médecin traitant qui pense qu'il serait préférable qu'elle se fasse opérer. Serait-il possible d'obtenir un rendez-vous dans vos services afin d'en parler, avez-vous déjà rencontré des cas similaires.
Merci pour votre prompte réponse.
Cordialement,
M-C Croisetu

Oui, nous traitons des cas similaires de cancer du sein survenant chez des
femmes agées, voire très agées. Vous pouvez prendre un rendez-vous dans
notre hôpital avec un chirurgien spécialisé dans la prise en charge des
patientes agées.

Ma femme a 64 ans.Elle termine sa radiothérapie (25 séances pour une tumeur au sein droit). Elle va débuter le "Fémara". Quels sont les effets secondaires principaux? Et, parallèlement, peut-elle être traitée à l'acupuncture et à l'homéopathie (troubles du sommeil et nausées)?
D'avance merci.

Bonjour,
Les effets secondaires principaux sont : des douleurs articulaires.
Celle-ci sont transitoires, et si elles persistent on pourra lui proposer un autre traitement.
Il y à aussi un risque d'Ostéoporose, mais là aussi il existe des traitements.
Elle peut parallèlement faire de l'acupuncture ou des traitements homéopatiques. Le plus important est quelle suive régulièrement le traitement qui lui est donné par son médecin cancérologue.

Bonjour Docteur, mon épouse 60 ans a été opérée d'un cancer sur le sein gauche, il y aura 2 ans le 6 octobre. A ce jour, il reste des nécroses vue à l'IRM, elle a beaucoup souffert. De nombreux examens ont eu lieu et confirment la non guérison due a des brulures suite à la radiothérapie.
Brûlures à l'oesophage et dans le sein. Elle est allée voir un cardiologue et suite à cet examen, il lui a prescrit du cardéjic, qui atténue très fortement les douleurs. Elle est mieux. Elle a une boule au sein qui avait été programmée pour être enlevé. aujourd'hui on ne nous en parle plus. Y a t-il un danger avec ces caillaux de sang, la cicatrisation intérieure du sein n'est pas faite, nous sommes inquiets. Je vous remercie.

Bonjour Monsieur,
Les quelques informations que vous me donnez ne permettent pas de vous répondre précisément. Je vous conseille de reprendre un rendez-vous auprès du médecin cancérologue qui a traité votre femme ou de voir votre médecin traitant.

Bonjour Docteur, que pensez vous de la divergence d'avis entre de grands centres anti cancéreux quant à la réalisation ou non du dosage de marqueurs tels que CA 15 3 ou CA 125 ou Cross Ctx? Par ailleurs la surveillance (recommandée) à l'issue des traitements vous semble-t-elle suffisante? A savoir: écho ou mammo 1x/an et bilan sanguin/6 mois?
N'est-ce pas trop tard si on attend les signes cliniques...Personnellement (j'ai 35 ans) j'ai eu un cancer HER2 +++, envahissement ganglionnaire de plus de 10 gg avec emboles vasculaires et lymphatiques, sbr 3 (mastectomie bilatérale, rx, chimio, 12 mois herceptine, arimidex et enantone en cours). Merci pour votre avis éclairé. Si vous avez encore un peu de temps pouvez-vous m'expliquer et me donner votre avis sur l'intérêt ou non du Zometa.

Bonjour Madame,

Il existe effectivement parfois des divergences d'avis concernant les examens à réaliser.
Le dosage des marqueurs est demandé en fonction de chaque situation, la surveillance qui est recommandée est bien celle d'un examen clinique tout les six mois pendant les 5 premières années après le traitement associé à une mammographie tous les ans. Le bilan sanguin est demandé en fonction de l'histoire clinique et des traitements qui ont été administrés.

D'après votre histoire personnelle la surveillance qui vous à été recommandée est identique à celle que nous préconisons pour nos patientes.

|

Bonjour Docteur, A l'heure actuelle connait-on les risques de récidive (et facteurs) pour un cancer contracté chez une femme jeune (33 ans au moment du diagnostique il y a deux ans) HER 2+, 100% hormonodépendant, 10 gg atteints, sbr3, après Chimio (Endoxan, adria, taxanes, herceptine) et rx, sous arimidex+ énantone et après double mastectomie. Merci beaucoup.

Bonjour,
Il est difficile de vous répondre précisément mais d'après les renseignements que vous me donnez votre traitement est tout à fait adapté. Vos médecins vous surveillent régulièrement ce qui est essentiel pour dépister les cas échéant une rechute.

Comment se fait-il qu'il y ait de plus en plus de cancers du sein? Merci.
Sylvie

Bonjour,

On ne connaît pas vraiment les raisons pour les quels il y a de plus en plus de cancers du sein. La majorité des cancers du sein surviennent entre 50 et 75 ans, et le grand nombre de cancers observés le sont parce que les femmes vivent plus longtemps! Il existe probablement des facteurs multiples qui expliquent cette augmentation : alimentation? sédentarité? facteurs environnementaux? facteurs génétiques?
De nombreuses études pour déterminer la cause ou les causes sont en cours pour répondre à votre question.

Bonjour je sens une petite boule au sein droit, mais qui ne me fait pas mal ni ne me gêne. Faut-il m'inquiéter? J'ai 47 ans, merci de me répondre.Cordialement.

Bonjour,

La plupart des "petites boules" qui surviennent à 47 ans sont des lésions bénignes. Mais je pense qu'il vaux mieux faire contrôler par votre médecin qui décidera s'il y a lieu de faire une mammographie et éventuellement un prélevement.

Après 33 séances de radiothérapie, j'ai le sein et le dessous de bras brulés avec des douleurs ++++++. Combien de temps vont durer ces douleurs ainsi que les brûlures?

Bonjour,

Les douleurs et les brûlures que vous décrivez vont s'estomper dès la fin de votre traitement par radiothérapie, tout rentrera dans l'ordre dans les semaines qui suivront.

Bonjour, est-ce que la prise de soja et lin nuit à l’apparition de cancer du sein lorsque la personne est à risque? Merci de votre réponse.

Il n'y a pas de risque à la prise de soja et de lin.

Bonjour et Merci pour votre aide, après mammographie le médecin a décelé une calcification d'un des seins. Cela pourrait-il avoir un rapport avec un cancer du sein ou est-ce bénin? Merci!

Bonjour, La présence de calcifications dans le sein est très fréquent. Dans la majorité des cas celles-ci sont tout à fait bénignes. Pour une minorité des cas elles révèlent un cancer. Leurs nombres et leurs formes indiquent à votre radiologue s'il y a lieu de faire une biopsie pour analyser celles-ci.

POURQUOI LIMITER LE DEPISTAGE A l'AGE DE 74 ANS, alors qu'a 81 ANS j'ai été opérée d'un cancer du sein ET J'AI PU CONSTATER LORS DE LA RADIOTHERAPIE QUI A SUIVIE QUE JE N'ETAIS PAS LA SEULE. Des personnes au-delà de 90 ANS avaient été atteintes. J'ai eu la chance de pouvoir détecter ce cancer...

Bonjour,
Le dépistage ORGANISE tel que le prévoit le plan cancer s'adresse auxfemmes entre 50 et 74 ans. Ce dépistage est gratuit. Après 74 ans on peut tout à fait faire un dépistage INDIVIDUEL.
C'est alors le gynécologue qui prescrit une mammographie. Celle-ci sera remboursée partiellement par l'assurance maladie avec un complément éventuel par une mutuelle.

Bonjour,j ai 41 ans et depuis l'âge de 20 ans, j ai des mastoses et je suis suivie et je fais tous les deux ans des mammos et échos. J'aimerais savoir si je suis a risque pour le cancers du sein, à cause de mes mastoses et mammos pratiquées depuis l'âge de 20 ans. Merci pour votre réponse.

Bonjour,
Non, la mastose n'est pas un facteur de risque. Vous êtes suivie tous les deux ans ce qui me semble tout à fait bien.

Que conseillez-vous comme traitement dans le cas d'une tumeur identifiée comme ayant un caractère triple-négatif et qui a été totalement enlevée?
Soit une radiothérapie, ou une chimiothérapie suivie d'une radiothérapie?
Le problème est que la chimiothérapie est un traitement très lourd que la patiente voudrait éviter (effets destructeurs qui peuvent amener un affaiblissement profond du patient). Mais qu'on lui dit qu'il y a 25% de risque que le cancer reprenne ailleurs. Elle doit prendre une décision cette semaine. Merci de votre conseil ou de m'indiquer les coordonnées de votre service.

Bonjour,

La chimiothérapie est effectivement un traitement lourd mais qui semble indiqué dans votre cas. Nous le proposons systématiquement à nos patientes qui ont une tumeur identifiée comme ayant un caractère triple-négatif.
Quand à la radiothérapie cela dépend de l'intervention chirurgicale qui a été faite et aussi d'autres éléments analysés sur la tumeur. Je n'ai pas assez d'informations pour vous répondre précisément.

Dernière séance de radiothérapie il y a une semaine et les brûlures sont toujours aussi intenses, est-ce normal?

Bonjour,

Les brulures vont progressivement disparaitre. Il faut attendre quelques semaines pour voir un net rétablissement.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité