Chute de cheveux chez la femme : une carence en cause ?

Publicité

Si la chute de cheveux (alopécie) touche en priorité les hommes, elle peut aussi atteindre les femmes… Parmi les nombreuses causes possibles figurent plusieurs carences alimentaires, heureusement souvent faciles à corriger. Zoom sur les principales carences responsables de la chute de cheveux chez la femme.

Publicité

Chute de cheveux chez la femme : les signes qui font suspecter une carence

Certaines carences alimentaires se manifestent par une chute de cheveux diffuse (toute la tête est touchée). Le problème persiste tant que la carence n'est pas traitée… Bonne nouvelle par contre : la racine capillaire n'est pas détruite ! Pourquoi les cheveux tombent-ils alors ? Tout simplement parce que la carence alimentaire a accéléré le cycle de vie des cheveux : arrivés au terme de leur existence plus tôt que prévu, ils tombent en grande quantité… À noter que ce phénomène peut aussi s'observer dans d'autres circonstances, notamment lors d'une période de stress prolongée.

Publicité
Quelles carences peut provoquer une chute de cheveux chez la femme ?

Une carence importante en fer, en zinc, en magnésium et en calcium peut entraîner ce type d'alopécie. Bien souvent, ces carences sont dues à un régime trop strict, parfois même à de l'anorexie… Il arrive aussi que l'alimentation soit tout simplement trop déséquilibrée (exemple : aucune consommation de viande rouge, riche en fer).

Chute de cheveux suite à une carence : diagnostic et traitement

Le diagnostic des carences alimentaires passe surtout par des analyses de sang. Le traitement consiste ensuite à corriger la carence : des compléments alimentaires sont souvent utilisés pour hâter la guérison, mais il faut aussi adopter durablement une alimentation mieux équilibrée. Grâce à ce traitement, la chute de cheveux est habituellement corrigée au bout de trois mois.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité