Chute de cheveux chez l'enfant : les causes

Chute de cheveux chez l'enfant : les causes©istock

Si les hommes sont les plus touchés par la chute de cheveux, il arrive, dans certains cas, que les enfants soient également victimes d'alopécie. La perte de cheveux chez le sujet en bas âge peut avoir diverses origines : psychologique, fongique, infectieuse…

Publicité
Publicité

Les principales causes de la chute de cheveux chez l'enfant

Les étiologies possibles d'une perte de cheveux chez l'enfant sont nombreuses. Il peut en effet s'agir d'une maladie auto-immune que l'on nomme dans le langage médical une pelade. Cette pathologie, probablement d'origine génétique, se traduit par la formation de zones dénuées de cheveux plus ou moins importantes. Chez l'enfant, l'alopécie peut également constituer le symptôme d'un mal-être. C'est le cas notamment de la trichotillomanie, un trouble psychique qui se traduit par un besoin irrépressible de s'arracher et de manger ses cheveux. Parmi les autres causes possibles de la chute de cheveux chez l'enfant, on peut également citer la tinea capitis, une infection mycosique du cuir chevelu, ou l'effluvium télogène qui désigne une perte massive et ponctuelle d'une grande quantité de cheveux à la suite d'un évènement marquant ou d'une forte fièvre.

Les traitements de la chute de cheveux chez l'enfant

Publicité

La prise en charge de l'alopécie chez le sujet jeune dépend essentiellement de sa cause. Lorsque la chute de cheveux résulte d'un trouble mental, un suivi psychothérapeutique de l'enfant peut permettre de solutionner ce type de symptomatologie. Ce type de prise en charge est parfois utile même si l'origine de la chute des cheveux n'est pas de nature psychique. Chez l'enfant comme chez l'homme, l'alopécie peut avoir un lourd impact sur l'estime de soi. Un traitement antifongique administré oralement sera plus indiqué pour venir à bout de la tinea capitis tandis que des injections localisées de stéroïdes sont parfois préconisées en cas d'effluvium télogène important. La repousse des cheveux, elle, peut être favorisée par l'application d'un traitement stimulant leur croissance.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité