Spasmophilie et grossesse : 3 solutions

Spasmophilie et grossesse : 3 solutions©IsTOCK

La spasmophilie est une maladie difficile à appréhender. Lorsqu'elle survient durant la grossesse, il n'est pas facile de savoir comment réagir et la plupart des médicaments sont contre-indiqués pendant la grossesse. Zoom sur 3 solutions qui peuvent aider à contenir les crises de spasmophilie chez la femme enceinte.

Publicité
Publicité

Spasmophilie et grossesse : le magnésium

Avant toute chose, parlez de votre spasmophilie avec votre médecin. Il pourra juger de son importance et de ses causes. Un arrêt de travail peut parfois s'avérer nécessaire. Le magnésium est un oligo-élément tout à fait compatible avec la grossesse. Il joue sur la transmission nerveuse et neuromusculaire. Il est donc employé en supplémentation pour combattre la spasmophilie en tant que régulateur nerveux, mais aussi pour éviter les crampes, les spasmes et contractures involontaires. Il est préférable de choisir des sels de magnésium facilement absorbables comme le citrate, le glycinate ou le glycérophosphate de magnésium. L'adjonction de vitamine B6 dans les comprimés est un plus. Pour des précisions liées à ces nuances, demandez conseil à votre pharmacien.

Publicité

La relaxation pour lutter contre la spasmophilie lors de la grossesse

Les techniques de relaxation et de respiration permettent souvent d'empêcher les crises de spasmophilie. Maîtriser ces techniques peut venir en complément d'une psychothérapie. Le stress, l'anxiété, les angoisses sont autant de phénomènes déclencheurs de crises de spasmophilie qu'il convient d'atténuer.

L'homéopathie, une aide durant la grossesse contre la spasmophilie

Publicité
Les petites granules homéopathiques peuvent être utiles et sont compatibles avec la grossesse. Contre le stress, on utilise Gelsemium sempervirens, contre la déprime Ignatia amara, contre les spasmes Colocynthis, contre les douleurs musculaires Cuprum metallicum.
Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité