Sens de l’orientation : pourquoi les hommes se débrouillent mieux que les femmes ?

Publicité

Des chercheurs norvégiens ont découvert que les hommes et les femmes utilisent des stratégies différentes de navigation pour se repérer dans l'espace, ce qui expliquerait pourquoi les hommes se repèrent plus vite. La cause serait liée au cerveau qui fonctionne différemment selon des hormones mâles ou femelles.

Publicité

C'est une idée reçue qui a la vie (très) dure : les hommes auraient un meilleur sens de l'orientation que les femmes. Une question sur laquelle de nombreux chercheurs se sont déjà penchés pour trouver une explication scientifique. Une nouvelle étude menée par des chercheurs de l'université norvégienne des sciences et de la technologie vient de démontrer que l'explication se trouverait dans les hormones sexuelles mâles et non au conditionnement culturel, un facteur souvent évoqué.

"Le sens de l'orientation des hommes est plus efficace. Ils arrivent tout simplement à leur destination plus rapidement", souligne Carl Pintzka, l'un des auteurs de l'étude. Pour en arriver à cette conclusion, les scientifiques ont fait appel à 36 hommes et femmes qui devaient se repérer dans un labyrinthe virtuel à l'aide de lunettes 3D et d'un joystick. Chaque participant a d'abord pris une heure pour apprendre par coeur le tracé du labyrinthe, puis avait 30 secondes pour réaliser une tâche de navigation comme "trouver la voiture jaune", à partir de points de départ différents.

Publicité
Une évolution du temps ?

Parallèlement, les chercheurs enregistraient en continu les images de leur cerveau grâce à une IRM. Les résultats ont montré que les hommes ont résolu deux fois plus de tâches que les femmes, notamment en prenant davantage de raccourcis. "S'ils devaient se rendre à un édifice par exemple, les hommes vont dans la direction générale tandis que les femmes suivent plutôt un chemin pour s'y rendre comme par exemple aller au-delà du salon de coiffure, longer la rue et ensuite tourner à droite", précise le chercheur. Lorsqu'ils s'orientent les hommes auraient ainsi tendance à plus utiliser les points cardinaux (nord, sud, est, ouest).

Par ailleurs, les IRM ont démontré que les participants n'utilisaient pas totalement les mêmes parties du cerveau pour se repérer : les hommes utilisaient plus leur hippocampe tandis que les femmes utilisaient plutôt leurs zones frontales."Dans les temps anciens, les hommes étaient des chasseurs et des femmes ont été cueilleurs. Par conséquent, nos cerveaux ont probablement évolué différemment. D'autres chercheurs ont démontré que les femmes trouvent plus rapidement des objets sur place que les hommes. En termes simples, elles sont plus rapides à trouver des choses dans la maison, et les hommes sont plus rapides à trouver la maison ", conclut le Dr Pintz

Publicité
Dans un deuxième temps, les chercheurs ont fait appel à un autre groupe de femmes pour rejouer la même expérience. Mais cette fois-ci, certaines ont reçu une goutte de testostérone, l'hormone mâle, sous la langue et les autres un placébo Elles n'ont pas résolu plus de tâches mais elles ont toutefois amélioré leur compréhension du plan du labyrinthe et eu davantage eu recours à leur hippocampe. Avec ces conclusions sur les différences entre les hormones sexuelles mâles et femelles au niveau du cerveau, les chercheurs espèrent notamment progresser dans la compréhension de la maladie d'Alzheimer, qui touche deux fois plus de femmes que d'hommes.
ommes.

Vidéo. Comment agit la musique sur notre cerveau ?


Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité