Ostéoporose : nouvelle mise en garde contre le Protelos

Publicité
Publicité

protelos medicament Après une nouvelle évaluation des risques encourus par la prise de Protelos® (ranélate de strontium), l’Afssaps établit de nouvelles contre-indications.

Le médicament prescrit aux femmes ménopausées pour réduire les risques d'ostéoporose restera bien en vente puisque son rapport bénéfice/risque est toujours positif, selon l'Agence européenne du médicament (EMA). Néanmoins, l'agence confirme les réticences émises par l’Afssaps et le médicament ne sera plus prescrit en cas :

Publicité
- d’immobilisation permanente ou provisoire (par exemple en post-chirurgie, alitement prolongé).

- aux femmes ayant des antécédents d’accidents thrombo-emboliques veineux ou souffrant d’accident thrombo-embolique veineux en évolution, incluant la thrombose veineuse profonde et l’embolie pulmonaire.

Il est également demandé aux prescripteurs de bien informer leurs patientes, et d’arrêter le traitement en cas d’éruption cutanée ou d’autres signes d’hypersensibilité. Sa reprise sera alors définitivement contre-indiquée. La nécessité de poursuivre le traitement doit par ailleurs être ré-évaluée lorsque Protelos® est prescrit aux patientes de plus de 80 ans, à risque d’ETEV.

A lire aussi:

- Ostéoporose: 10 conseils pour l'éviter
- Médicaments : les contrôles sont-ils fiables ?
- 6 aliments pour éviter l'ostéoporose

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité