Sommaire

Changez de pièce et laissez-le se calmer

Dans le cas d’une personne saine, qui n’est pas diagnostiquée comme un pervers narcissique, l’insulte fait suite à un sentiment de colère. "Une personne énervée ne maîtrise pas ses émotions, elle n’est pas dans le rationnel. Il devient alors difficile de communiquer avec elle", rappelle Kenza Rafi.

Comment faire : "Dans un premier temps, il vaut mieux prendre de la distance avec les propos prononcés par son conjoint." Vous pouvez vous éloigner de lui voire changer de pièce, si vous avez du mal à garder votre calme ou si les mots sont trop blessants.

Ne lui répondez pas par des insultes

Réagir sur le même ton que son partenaire risque de faire plus de mal que de bien. Insulter à son tour son conjoint, c’est rentrer dans son jeu au risque de rompre la communication.

"Il est difficile de faire prendre conscience que ses paroles sont déplacées si on agit comme lui", rappelle la psychologue. La bonne attitude est de rester intègre pour montre "l’exemple" et réussir à faire un effet "miroir".

Cela ne veut pas dire se laisser faire ni subir la situation mais permettre une prise de conscience chez l'autre et faciliter la communication ensuite.

Expliquez-lui que ses propos sont blessants

La communication est la base du couple. Certaines personnes ne se rendent pas compte qu’elles vont trop loin. Or, "si des paroles nous blessent, il ne faut pas hésiter à en parler à son conjoint pour lui en faire prendre conscience" explique la psychologue.

Si ça ne marche pas : si votre partenaire se rend compte qu’il va trop loin mais qu’il ne peut s’empêcher de recommencer, une thérapie de couple peut être recommandée afin de désamorcer le malaise. Egalement, si vous n’arrivez pas à lui faire prendre conscience que ses propos sont blessants, en parler avec une personne extérieure pourra lui permettre d'en prendre conscience.

Sources

Remerciements à la psychologue Kenza Rafi.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.