AVC : pourquoi il faut prendre les vertiges au sérieux

Publié le 19 Septembre 2018 par Claire Ménage, journaliste santé
Vous êtes sujet aux vertiges ? Prenez-les au sérieux ! Ils sont peut-être les premiers signes d’un virus ou d’un accident vasculaire cérébral (AVC) rapporte au journal La Provence, le 17 septembre 2018 Maya Elzière, un médecin ORL de l’hôpital Européen à Marseille.
Publicité

© IstockSpécialisée dans les troubles de l'équilibre à l'hôpital Européen à Marseille, le médecin Maya Elzière alerte les personnes victimes de vertiges, car ils pourraient être d’origine virale ou le premier symptôme d’un accident vasculaire cérébral (AVC). Dans un entretien au quotidien La Provence, le 17 septembre 2018, le docteur Maya Elzière explique qu’ "en réalité, aucun vertige ne se ressemble, ce qui multiplie les potentiels facteurs". Chaque semaine, des milliers de personnes consultent en France pour des problèmes liés aux vertiges. Pour reconnaitre les symptômes, les patients souffrent la plupart du temps de nausées, de vomissements, de sueurs, d’avoir la tête qui tourne ou de tomber dans un trou… Ils peuvent être ressentis lors d'un mouvement de tout le corps, au lever ou au coucher ou simplement en bougeant la tête.

Publicité
Publicité

"Un français sur sept souffrirait de vertiges au moins une fois dans sa vie"

D’après la spécialiste, le mal est "multifactoriel". Il peut être dû aux troubles du sommeil, à la prise de médicaments, au stress et même provenir d’un problème auditif (malformation de l’oreille interne); d’un kyste ; d’un traumatisme crânien ou de migraines. Un français sur sept souffrirait de vertiges au moins une fois dans sa vie. Il ne faut donc pas négliger leur présence. "Paradoxalement, ce n'est pas l'intensité qui fait la dangerosité du vertige. Aucun symptôme n'est évident mais peut avoir un retentissement sur la vie et provoquer un immense stress chez les personnes qui en souffrent" déclare le docteur Maya Elzière dans le quotidien. Les plus de 65 ans sont les plus touchés par les malaises ou vertiges, même si un pic est enregistré entre 20 et 30 ans. C’est pour cela qu’un patient doit consulter dès qu’une crise survient afin de prévenir les risques de maladies et en particulier repérer un virus ou un AVC.

Un traitement naturel contre les vertiges ?

Certains médicaments peuvent être prescrits en cas de vertige. Des médicaments anti vertigineux peuvent être prescrits tels que des acides aminés comme l’acetylleucine, des anti vertigineux analogues de l’histamine comme la Betahistine par exemple. Si celui-ci provient d'une inflammation de l'oreille interne, des antihistaminiques peuvent s'avérer efficaces. Les séances de kinésithérapie peuvent elles aussi venir à bout des vertiges, si ceux-ci sont dus à des défauts physiques de l'oreille interne. Enfin, l 'huile essentielle de menthe poivrée représente un traitement naturel efficace contre les vertiges et les nausées. Quelques gouttes suffisent pour faire passer les symptômes. À noter qu'il arrive parfois que les vertiges deviennent si invalidants que le patient doit être hospitalisé.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X