Sommaire

« L’effondrement narcissique peut se comparer à des remparts qui lâchent et finissent en ruines », décrit Johanna Rozenblum, psychologue clinicienne, à Medisite.

Ce phénomène survient en principe chez des personnes avec une haute estime d’elles-mêmes. Un évènement marquant va leur revenir à la réalité et tout remettre en question. « Le choc sera tel que toutes les certitudes s’envolent ainsi que leur confiance et estime de soi. Cela peut être très violent et conduire à la dépression », précise notre psychologue.

Une belle-sœur prétentieuse et hautaine qui vient de se faire larguer ou un patron tyrannique mis au placard… Une humiliation ou un coup porté à son estime de soi (secrètement fragile) va conduire à l’effondrement narcissique.

Effondrement narcissique : qui peut être touché ?

Les pervers narcissiques ou les narcissiques sont décrites comme des personnes égoïstes et dévalorisantes, or au fond, elles luttent contre une estime de soi extrêmement faibles.

L’effondrement narcissique concerne des personnes souffrant d’un trouble de la personnalité narcissique, comme le pervers narcissique. Mais il peut aussi se manifester chez les personnes borderline ou bipolaires.

« Les personnes avec un trouble de la personnalité, diagnostiqué ou non, peuvent être touchées, estime Johanna Rozenblum. Si la personne est sensibilisée à son trouble, si elle a déjà suivi ou suit une psychothérapie, si elle est consciente de son profil, l’effondrement sera moins sévère, voire prévisible et donc pris en charge ».

À titre de rappel, les pervers narcissiques sont des personnes malades qui vont alors jeter leur dévolu sur quelqu’un et le dévaloriser, pour le rendre malade à leur place. On trouve cette sombre espèce dans le couple, mais aussi au travail ou dans certains groupes d'amis. Les pervers narcissiques peuvent réellement détruire les autres et excellent dans l’art de la manipulation.

Une personne simplement narcissique ne va pas dévaloriser les autres mais va cultiver sans cesse un sentiment de supériorité (mégalomanie), un besoin d'être admiré et un manque d'empathie.

Du côté des personnes bipolaires, on va retrouver des patients qui passent d’une phase à l’autre : la phase maniaque et la phase de dépression.

Quant au trouble de la personnalité borderline, il se caractérise par une tendance constante à l'instabilité et l'hypersensibilité dans les relations interpersonnelles, l'instabilité au niveau de l'image de soi, des fluctuations d'humeur extrêmes, et l'impulsivité.

Effondrement narcissique : quels symptômes sont évocateurs ?

La chute est énorme en cas d’effondrement narcissique. C’est comme si le piédestal sur lequel campait une personne narcissique depuis des années venait à s’effondrer.

Lorsqu’une personne (trop) sûre d’elle perd du jour au lendemain l’estime d’elle-même et donc des autres, elle va changer de comportement assez radicalement.

Le repli sur soi et l’anxiété sont des symptômes révélateurs

« Les changements brutaux de comportements témoignant d’un malaise profond et les symptômes dépressifs comme l’anxiété, la tristesse, le repli sur soi, les idées noires peuvent être révélateurs d’effondrement narcissique », assure Johanna Rozenblum.

Les personnes narcissiques vont dans ce contexte tenter de se faire oublier, quitte à devenir transparents. Ils ont tellement perdu confiance en eux qu’ils ont l’impression qu’ils ne retrouveront plus jamais leur estime de soi.

Suis-je une personne narcissique ?

Qu’il s’agisse des personnes narcissiques ou des pervers narcissiques, il faut savoir que cette espèce ne se remet jamais en question.

Rassurez-vous. A priori, si vous vous posez la question, c’est que ce n’est pas votre cas.

En effet, selon la psychologue, les personnes qui se remettent en question sont capables de prendre suffisamment de recul et d’analyser leur propre comportement. "Il faut pouvoir accepter la parole de l’autre et entendre les souffrances qu’on lui inflige. Cela ne va malheureusement pas avec les comportements des pervers narcissiques".

Admettre qu’elles ont un problème serait équivalent à un effondrement pour ces personnes.

« En thérapie, nous ne voyons pas de pervers narcissique, mais nous recevons leurs victimes », ajoute Johanna Rozenblum.

Suis-je une personne narcissique ?© Service de presse

Sources

Merci à Johanna Rozenblum, auteure de Pervers narcissique, Comprendre l'emprise pour s'en libérer (éd. Alpen)

mots-clés : Pervers narcissique
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.