Cholestérol pendant la grossesse : les causes

Si l’alimentation représente le principal facteur favorisant la hausse du cholestérol sanguin, les déséquilibres hormonaux en sont un second. En temps normal, le taux de cholestérol doit être inférieur à 2 g/l. Or, la grossesse constitue l’une des périodes de la vie au cours de laquelle l’organisme féminin est soumis à d’importantes modifications hormonales. Pourquoi ? Tout simplement parce que le cholestérol est une graisse très largement impliquée dans la production des œstrogènes et des hormones placentaires. De fait, la gestation agit, en quelque sorte, comme le révélateur d’une prédisposition génétique à l’hypercholestérolémie.

Cholestérol pendant la grossesse : les conséquences

Si l’hypercholestérolémie au cours de la grossesse n’est pas un phénomène irréversible, il doit néanmoins faire l’objet d’une prise en charge médicale. En effet, un taux anormalement élevé de cholestérol dans le sang augmente le risque d’accouchement prématuré. Aussi est-il indispensable que la future maman adopte un régime alimentaire adapté pour maîtriser son taux de cholestérol. Les femmes qui présentaient une hypercholestérolémie ou une hyperlipidémie avant de tomber enceintes feront l’objet d’une surveillance médicale accrue.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.