Insolation : 3 symptômes qui doivent alerter

L’insolation est un coup de chaleur imputable à une exposition excessive au soleil en extérieur ou dans un lieu clos très exposé. Quels sont les symptômes d’une insolation et que faire pour réagir à temps, mais aussi pour la prévenir ?

Publicité

© Istock©iStock

Symptômes de l’insolation

Lorsqu’une personne reste trop longtemps exposée en plein soleil, sa température interne n’est plus régulée. Elle se retrouve alors en hyperthermie. Plus la température corporelle est importante, plus les symptômes de l’insolation sont nombreux. Sans intervention rapide, la vie de la victime est en danger. Les trois symptômes qui doivent alerter sont la langue et les lèvres sèches, la perte de connaissance ou simplement un état de confusion, les yeux qui semblent enfoncés dans leur orbite. Mais il est tout aussi indispensable de contacter les urgences si l’on constate certains des signes suivants : bourdonnements d’oreilles, respiration saccadée, sécheresse de la peau, vertiges, oppression thoracique, nausées ou vomissements, violents maux de tête, somnolence ou fatigue excessive, rythme cardiaque accéléré.

Publicité
Publicité

Insolation : que faire ?

En cas d’insolation et en attendant les urgences, le premier réflexe est de faire baisser la température de la personne en la plaçant dans un lieu ombragé et aéré ou dans une pièce bien ventilée et fraîche. Il est indispensable aussi de lui faire boire de l’eau afin de l’hydrater au plus vite et de la rafraîchir en humidifiant sa peau. Lorsque cela est possible, une douche est recommandée. Mais attention, l’eau doit être tiède et surtout pas glacée.

Prévenir l’insolation

Bien entendu, pour éviter de se mettre en danger en cas de forte chaleur, il est fondamental de jouer la carte de la prévention. On ne reste pas dans une voiture garée en plein soleil et l’on se protège au maximum de la chaleur avec chapeau et vêtements amples. Il faut aussi boire très régulièrement de l’eau pendant les périodes chaudes, que ce soit dans le jardin, sur la plage, durant les promenades estivales ou lorsque l’on pratique un sport en plein soleil. Il faut être particulièrement vigilant avec les personnes fragiles comme les enfants, les femmes enceintes et les seniors.

Insolation ou allergie au soleil ?

L'insolation est la conséquence d'une exposition de la nuque et de la tête au soleil de manière prolongée. Cela provoque une hyperthermie, c'est-à-dire un "coup de chaud". Dans ce cas, on assiste à une augmentation de la température corporelle sans que l'organisme soit en mesure de la réguler. Cette hausse de la température peut aussi s'accompagner de nausées, de vomissements, de maux de tête, d'évanouissements, de difficultés à respirer, de langue et de lèvres sèches, d'acouphènes. Insolation et allergie au soleil peuvent être confondues au niveau des éruptions cutanées : les deux peuvent en provoquer. Toutefois, si l'allergie au soleil se caractérise par des papules et démangeaisons, elle n'est pas associée à de la fièvre, comme l'insolation.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X