Piqûres d’araignée : 7 remèdes pour être vite soulagé

Publié le 20 Juillet 2017 par Claire Simonet, journaliste santé | Mis à jour le 10 Septembre 2018 par Morgane Garnier, Journaliste Santé
Démangeaisons importantes, peau très rouge, gonflée... Vous pensez avoir été piqué par une araignée ? Il existe des astuces simples pour calmer rapidement les symptômes. Voici la liste de ceux à utiliser ainsi que les signes d'alerte de complications et d'allergies qui doivent mener à consulter un médecin sans attendre.
Publicité

Savez-vous reconnaître une piqûre d'araignée ?

© Istock

Vous vous êtes fait piqué, les démangeaisons sont importantes, les rougeurs aussi... mais est-ce une piqûre d'araignée ? Comme l'explique le Dr Henry Pawin, dermatologue, il est difficile de reconnaître une piqûre d’araignée car on ne la voit généralement pas lorsqu’elle nous pique.

Pour reconnaître une piqûre d'araignée : il faut regarder si on a deux trous au niveau de la peau, qui ont été faits par ses crochets. En effet, l'araignée ne pique pas comme un moustique par exemple, elle mord. Ses morsures sont repérables par les traces qu’elles laissent. Si vous avez été mordu par une araignée, vous constaterez la présence de deux petits points et de rougeurs localisées aux pourtours (hors allergie).

Publicité

En cas d'allergie, la réaction peut être beaucoup plus étendue : rougeur, gonflement, démangeaisons... Il est alors impératif de consulter un médecin ou de prévenir les secours en cas de choc anaphylactique (appeler le 15 ou le 112).

En premier : antiseptique et crème anti-histaminique

La majorité des morsures d'araignées n'est pas dangereuse. Lorsque vous constatez des traces de morsure, il faut désinfecter la plaie avec un antiseptique puis appliquer une crème anti-histaminique. Celle-ci fonctionne contre les démangeaisons.

Publicité

Lesquelles ? Par exemple Apaisyl®, Onctose®, Corticosidermyl®, Flashsédermyl®, disponibles en pharmacie sans ordonnance.

Veillez à bien regarder la composition des médicaments et des crèmes avant toute prise ou application.

De la lavande aspic pour calmer l'inflammation

Stéphanie Mezerai, naturopathe, conseille d’utiliser del’huile essentielle de lavande aspic (HE Lavandula latifolia spica) sur une piqûre d'araignée pour calmer l'inflammation.

Comment ? Appliquer le plus vite possible après la piqûre, 2 gouttes pures sur la peau ou 3 gouttes diluées dans de l'huile d'amande douce ou d'olive (il faut que ce soit un corps gras, le beurre de coco ou de karité fonctionnement également). Tapoter légèrement et répéter toutes les 5 à 10 minutes jusqu'à apaisement.

Attention : Les huiles essentielles sont de bons moyens de se soigner, mais elles ne remplacent pas une consultation médicale. Les huiles essentielles sont à proscrire chez certaines personnes comme les jeunes enfants et les bébés. Cela dépend également de l’endroit de la piqûre : il est interdit d’utiliser des huiles essentielles si la piqûre se situe à côté de l’œil, par exemple.Il faut être très précautionneux avec les huiles essentielles. Stéphanie Mezerai conseille d’avoir un minimum de connaissance avant de les utiliser. De plus, il est recommandé de toujours faire attention aux dosages : "Une goutte, pas quatre !" s’exclame par exemple notre experte.

Du vinaigre blanc contre la douleur

Le vinaigre blanc, comme nous l’explique Stéphanie Mezerai, sert beaucoup en cas de piqûres d’insectes en général, mais aussi contre les morsures d’araignées, car il est efficace contre la douleur.

Comment ? Utiliser une petite compresse imbibée de vinaigre blanc, à poser comme un pansement, sur la piqûre.

Si les symptômes persistent sans amélioration, consulter un médecin.

De l'argile verte pour absorber le venin

Selon la naturopathe Stéphanie Mezerai, l’argile verte peut aider à absorber le venin en cas de piqûre d'araignée.

Comment ? Appliquer une petite couche d’argile sur une compresse humide et l'attacher pour absorber le venin de l’araignée.

Attention : ne pas laisser sécher l’argile verte, sinon cela ne sert à rien. Il faut retirer la compresse avant.

Si les symptômes persistent sans amélioration, consulter un médecin.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X