Rupture d'anévrisme : 6 causes auxquelles on ne pense pas
Publié le 04 Avril 2016 par Florence Massin, journaliste santé
Validé par : Dr Jean-Loup Dervaux, Médecin ORL

Des kilos en trop

Lors d'une étude publiée en 2002 qui a duré près de 12 ans sur 21 400 hommes, il a été constaté qu'avoir un indice de masse corporelle (IMC) supérieur à 30 (indice d'obésité) multiplie par deux le risque d'un AVC (l'anévrisme fait partie des AVC) par rapport aux personnes ayant un indice de poids normal.

Publicité
Publicité

Pourquoi : "La sédentarité couplée à une alimentation trop riche en sucres et en graisses, amenant le surpoids, sont des facteurs favorisant les maladies cardio-vasculaires, et notamment le risque de rupture d'anévrisme chez les personnes ayant une fragilité à ce niveau-là", explique le Dr Dervaux.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X