Hormones et libido

L'hormone de la libido, ou du désir, est la testostérone, aussi bien chez l'homme que chez la femme. Chez les femmes, le niveau de cette hormone est bien plus inférieur, mais celles-ci y sont beaucoup plus sensibles, ce qui permet de compenser.

En outre, le désir féminin est soumis aux fluctuations hormonales pendant le cycle menstruel (s'il n'y a pas de contraception) : le désir chez les femmes est alors à son apogée juste avant l'ovulation.

L'âge et les différences de libido chez l'homme et la femme

Chez l'homme, la libido est très active dès la puberté et se développe jusqu'à 50 ans, pour ensuite décliner progressivement chez certains. Chez la femme, le désir s'éveille beaucoup plus tard, mais il s'accroît généralement sans cesse avec le temps, pour atteindre sa maturité vers 35 ans. Avec la ménopause et une diminution des niveaux de testostérone, le désir féminin peut ensuite diminuer.

Les facteurs psychologiques et la libido

Dernier facteur à prendre en compte, mais non des moindres : l'éducation et la culture, avec des conséquences psychologiques parfois inconscientes. Concernant le désir masculin, il présente une tendance plutôt pulsionnelle, qui vient de l'intérieur.

En règle générale, les femmes expriment moins leurs désirs sexuels, qu'elles associent souvent au sentiment amoureux.

> Comparez votre mutuelle et augmentez le nombre de séances en médecine douce !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.