Brûlures à la maison : 5 erreurs à éviter

Publié le 30 Septembre 2016 par Laura Chatelain, journaliste santé
Une casserole qui se renverse, une porte de four trop chaude, un barbecue qui tourne mal... Apprenez à bien réagir face aux accidents domestiques qui peuvent entraîner des brûlures plus ou moins graves.
Publicité

Arroser à l'eau trop froide

© IstockArroser la brûlure à l'eau courante est le réflexe numéro un à adopter car l'eau vient stopper la brûlure et limiter son étendue et sa profondeur. "Mais attention à ne pas utiliser de l'eau glacée, car un froid intense appliqué juste après une chaleur intense peut causer des dommages tissulaires graves", rappelle Pascal Cassan, médecin conseiller national à la Croix Rouge. La température idéale ? Autour de 15 à 20°C, c'est à dire une eau tempérée à tiède.

Ne pas arroser assez longtemps

© IstockIl ne suffit pas de placer la brûlure sous l'eau 2 minutes. Même dans le cas d'une brûlure simple (il n'y a pas de cloque et la zone brûlée ne dépasse pas la taille d'une demi paume de main de la victime), mieux vaut rester longtemps sous l'eau, jusqu'à ce que la douleur diminue. La durée idéale ? En moyenne, il faut compter au moins 10 à 15 minutes. Idem en cas de brûlure gr ave (des cloques apparaissent, la brûlure est étendue), on peut laisser sous l'eau et appeler en parallèle le 15, qui indiquera la durée d'arrosage et expliquera quoi faire ensuite.

Publicité

Appliquer un jet trop direct

© Istock"Mieux vaut ne pas placer le filet d'eau directement sur la brûlure mais légèrement en amont (à environ 15 cm), de manière à ce que l'eau ruisselle dessus sans causer de douleur", conseille Pascal Cassan. Sachez qu'il est beaucoup plus efficace de faire couler de l'eau de manière continue sur une brûlure que de simplement laisser tremper la zone douloureuse. Si vous n'avez pas un accès direct à de l'eau courante, utilisez par exemple des bouteilles d'eau.

Publicité

Appliquer de l'huile c'est risquer l'infection

© Istock"Avant de songer à appliquer quoi que ce soit sur la brûlure, l'arrosage doit toujours être le premier réflexe", rappelle Pascal Cassan. Ensuite, lorsque la douleur diminue et s'il s'agit d'une brûlure simple, on peut appliquer une crème adaptée achetée en pharmacie ou un tulle gras, à recouvrir d'une compresse. Mais rien d'autre : " Il ne faut jamais appliquer d'autres corps gras comme l'huile, qui maintient la chaleur, ou d'autres remèdes naturels type concombre, pomme de terre... car cela peut-être une porte ouverte à l'infection", prévient le spécialiste. Si la brûlure est grave, mieux vaut ne rien appliquer dessus en attendant l'intervention des secours. Si besoin, on la recouvre simplement d'un linge bien propre (en matière naturelle type coton).

Chercher à retirer les vêtements

© IstockLa brûlure a eu lieu par-dessus un vêtement ? Mieux vaut le laisser en place si on ne peut pas l'enlever facilement. "Si le vêtement est collé à la peau, on risque de l'arracher avec et d'aggraver les choses en essayant de le retirer, surtout s'il s'agit d'une matière synthétique qui a pu fondre", explique Pascal Cassan. On peut arroser directement en laissant le vêtement sur la peau, les secours s'en chargeront.

Publicité

Courir si les vêtements s'enflamment

© IstockEn cas de brûlure qui vient enflammer les vêtements ou les cheveux, par exemple lors d'un barbecue, il ne faut pas bouger ni se mettre à courir car cela augmenterait les flammes. "Il faut chercher à étouffer rapidement ces flammes, soit en roulant la personne au sol, soit en enroulant un linge assez épais type serviette ou couverture par-dessus la zone, soit en l'arrosant d'eau", conseille le spécialiste de la Croix Rouge.

Ne plus y penser

© IstockMême en cas de blessure qui paraît bénigne, il faut penser à surveiller son évolution dans les 48 à 72h qui suivent. En effet, toute apparition de douleur, de chaleur ou de rougeur peut être le signe d'une infection et doit inciter à consulter rapidement.

mots-clés : Brûlure, Cloque
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X