MST, quelles manifestations ?


Il existe autant de tableaux cliniques différents que de MST. De plus, leur détection rapide est d'autant plus difficile que certaines d'entre elles restent silencieuses. Si chaque infection sexuellement transmissible se manifeste singulièrement des autres, il n'en demeure pas moins que certains signes cliniques semblent être communs à l'ensemble des pathologies :

• des pertes vaginales anormales chez la femme,
• un écoulement au niveau du pénis chez l'homme,

• des signes d'inflammation des organes génitaux : œdèmes, rougeurs, brûlures…,

• une fatigue persistante,

• des douleurs pelviennes,

• des ganglions enflammés au niveau de l'aine,

• des lésions au niveau de l'appareil génital…


MST, quel dépistage ?


Les autorités sanitaires n'ont de cesse de rappeler l'importance du dépistage des MST. En effet, l'absence de signes caractéristiques dans un premier temps peut retarder considérablement la prise en charge de la maladie. Dans le cadre du sida, cela peut avoir de réelles conséquences en terme, notamment, de propagation du VIH. Les moyens de détection varient en fonction des MST : prise de sang, prélèvement local, frottis... Il est donc recommandé d'en parler avec son médecin traitant ou son gynécologue.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.