Hernie discale lombaire : zoom sur l'opération

Les hernies discales lombaires sont des affections dorsales fréquentes. Parmi les différentes options de traitement qui existent se trouve la chirurgie. Pour bien comprendre en quoi consiste cette intervention, faisons, dans le cadre de la hernie discale lombaire, un zoom sur l’opération qui peut être pratiquée. 

Publicité

© Fotolia

Hernie discale lombaire : définition

Une hernie discale désigne la saillie d’un disque intervertébral au niveau du bas du dos. Les disques sont des structures souples placées entre les vertèbres et destinées à amortir les chocs. En vieillissant, les ligaments qui maintiennent ces disques en place peuvent s’affaiblir et laisser sortir une partie du disque. Dans 75 % des cas, les hernies discales lombaires touchent les étages L4/L5 (entre la quatrième et la cinquième vertèbre lombaire) et L5/S1 (entre la cinquième vertèbre lombaire et le sacrum, l’os central du bassin). Généralement, cette hernie provoque une sciatique.

Publicité
Publicité

Traitement chirurgical d’une hernie discale lombaire

Le traitement des hernies discales lombaires débute toujours par du repos et la prise de médicaments antalgiques (ou de myorelaxants destinés à détendre les muscles) afin de faire diminuer la douleur. L’opération chirurgicale n’est pratiquée que si la hernie entraîne une paralysie musculaire ou une sciatique particulièrement douloureuse et handicapante. Pratiquée sous anesthésie générale, elle consiste à pratiquer une incision, à couper les ligaments et à dégager le disque à l’aide d’une pince. Les ligaments sont ensuite recousus ainsi que la peau.

 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X