Lunettes et lentilles : quelle prise en charge ?

En cas de troubles de la vision de type myopie, presbytie, astigmatisme ou encore hypermétropie, si votre vue a changé, ou si vos lunettes de vue ou lentilles de contact ont été perdues ou cassées, il vous faut en acheter une nouvelle paire. Mais quelle est la prise en charge de lunettes de vue ? Quelle est la prise en charge de lentilles de contact ? Nous faisons le point ici.
Istock

Troubles de la vision : la prise en charge de lunettes de vue dépend de l’âge

Muni d’une ordonnance valide délivrée par un ophtalmologiste, vous vous rendez chez un opticien pour acheter une nouvelle paire de lunettes de vue et vous vous demandez à quel niveau elles seront prises en charge. La prise en charge des lunettes de vue pour corriger les troubles de la vision – monture et verres – est prévue à hauteur de 60 % par l’Assurance maladie. Cette prise en charge de 60 % se fait sur la base de tarifs fixés par la LPP, autrement dit par la Liste des Produits et Prestations. Ces tarifs officiels de référence divergent selon que la personne est majeure ou mineure. Enfin, une complémentaire santé peut prendre en charge le reliquat non remboursé par l’Assurance maladie, selon les clauses du contrat que vous avez souscrit. - Si la personne est mineure : le tarif de référence sur lequel est calculée la prise en charge de 60 % par l’Assurance maladie est de 30,49 € pour la monture seule. Pour les verres, le tarif de référence pour le remboursement dépend du degré de correction du verre et va de 12,02 € à 66,62 € par verre. Plus la correction est forte, plus le tarif de référence est élevé. Par ailleurs, entre 6 et 18 ans, une seule paire de lunettes peut être remboursée chaque année, tandis qu’un enfant de moins de 6 ans avec une vue évolutive peut se voir prendre en charge plusieurs paires de lunettes par an. - Si la personne est majeure : le tarif de référence sur lequel est calculée la prise en charge de 60 % par l’Assurance maladie est de 2,84 € pour la monture seule. Pour les verres, le tarif de référence oscille entre 2,29 € et 24,54 € selon le degré de correction du verre. Cette prise en charge peut être renouvelée dans l’année si votre vue évolue.

Problèmes de vue : la prise en charge des lentilles de contact

Vous devez faire l’acquisition de lentilles de contact et vous vous demandez si elles seront prises en charge par l’Assurance maladie. Tout dépend de la nature de vos troubles de la vision. En effet, seules certaines pathologies font l’objet d’une prise en charge concernant les lentilles. Pour autant que vous bénéficiiez d’une prescription par un ophtalmologiste, il s’agit de la myopie si elle dépasse 8 dioptries, de l’aphakie, de l’astigmatisme irrégulier, du strabisme accommodatif, de l’anisométropie à 3 dioptries que des lunettes ne suffisent pas à corriger et enfin du kératocône. Pour ces seules pathologies, l’Assurance maladie prend en charge 60 % du forfait annuel (fixé de date à date), soit 39,48 € par œil bénéficiant d’une lentille. Cela s'applique à tous types de lentilles. Là encore, votre complémentaire santé peut prendre en charge le reliquat non remboursé par l’Assurance maladie, selon les clauses du contrat que vous avez souscrit.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : "JORF n°0099 du 28 avril 2018 texte n° 141". Legifrance. 
"Lunettes et lentilles". Administration française. Mis à jour le 18 mai 2018.
"Lunettes et lentilles : quelle prise en charge ?". Ameli.fr. 27 juillet 2018.