Uvéite ou mélanome de l'uvée : la différence

L’œil peut être le siège de nombreuses maladies qui nécessitent une prise en charge urgente. C’est le cas de l’uvéite, ainsi que du cancer de l’uvée ou mélanome uvéal, deux pathologies bien distinctes.

Publicité

5135559-inline-500x333.jpg© Istock©iStock

Uvéite: définition

L’uvéite se définit par l’inflammation de l’uvée, à savoir l’ensemble formé par l’iris, le corps ciliaire et la choroïde, une membrane intermédiaire du globe oculaire riche en vaisseaux sanguins. Selon la zone de l’uvée concernée par l’inflammation, on parle d’uvéite antérieure, postérieure ou intermédiaire.

Publicité
Publicité

Uvéite: quel traitement?

Chaque forme d’uvéite possède ses propres symptômes, mais aussi sa propre cause. Par voie de conséquence, les traitements envisagés sont bien distincts. L’uvéite peut avoir un lien avec une leucémie, elle peut trouver son origine dans une maladie rhumatismale ou toute autre pathologie inflammatoire. Différents microbes peuvent également être à l’origine d’une uvéite. Une inflammation de l’uvée nécessite une consultation en urgence chez un ophtalmologiste car elle peut avoir une incidence sur l’acuité visuelle. Selon la forme d’uvéite, le traitement peut être uniquement local, par exemple avec des collyres mydriatiques à corticoïdes. Il peut aussi s’agir d’un traitement général à base de corticoïdes.

Mélanome de l’uvée: définition

Bien différent de l’uvéite, le cancer de l’uvée ou mélanome uvéal apparaît le plus souvent au niveau de la choroïde. Il s’agit d’un cancer très fréquent chez les personnes adultes, notamment chez les seniors. Il est mortel dans près d’un cas sur deux. En l’état actuel des connaissances, la cause du mélanome de l’uvée n’est pas encore définie. Il semblerait qu’il ne soit en revanche pas lié à l’exposition aux UV, contrairement au mélanome cutané.

Mélanome uvéal: quel traitement?

Baisse de l’acuité visuelle, phosphènes ou flashs, présence d’un scotome sont autant de manifestations pouvant révéler la présence d’un mélanome uvéal. Si les traitements actuels, essentiellement chirurgicaux, permettent le plus souvent de conserver le globe oculaire, dans les cas graves et/ou de récidive de ce cancer de l’œil, l’ablation du globe oculaire doit être envisagée.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X