Rhume et yeux larmoyants : le lien

Le rhume est un virus qui compte, parmi ses symptômes les plus courants, maux de tête, fièvre et écoulement nasal. Mais des yeux larmoyants peuvent également apparaître en cas de rhume. Ce larmoiement est-il un symptôme du rhume uniquement ou peut-il être le témoin d’une autre infection ? Découvrez le lien entre rhume et yeux larmoyants.

Publicité

5862607-inline-500x334.jpg© Istock

Les yeux larmoyants, un symptôme du rhume?

Les symptômes les plus connus du rhume sont mal de gorge, écoulement ou congestion du nez, éternuements, mal de tête, sensation de fatigue et parfois légère fièvre. Cependant, d’autres symptômes moins fréquents peuvent aussi apparaître, comme les yeux larmoyants. Les symptômes du rhume font leur apparition lorsque les muqueuses tapissant la gorge et le nez sont infectées et s’enflamment. Cette inflammation peut être responsable de larmoiements. Mais ces derniers peuvent également survenir en cas de rhinite allergique. Il est donc conseillé de consulter si l’infection ne guérit pas spontanément en quelques jours.

Publicité
Publicité

Rhume et yeux larmoyants, attention à la surinfection bactérienne

Des larmoiements peuvent aussi être le signe d’une inflammation des sinus ou des yeux. Les virus perturbant l’activité des muqueuses, ils favorisent la prolifération bactérienne. C’est ainsi qu’un rhume mal soigné peut se transformer en sinusite ou en conjonctivite. En effet, une sinusite importante peut enflammer et obstruer les voies lacrymales au niveau du nez, et par conséquent provoquer un larmoiement. C'est pourquoi un rhume doit nécessairement être soigné chez les sujets fragiles, comme ceux qui ont un système immunitaire déficient ou les diabétiques, afin d'éviter tout risque de surinfection.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X