Tension artérielle systolique et diastolique, ça veut dire quoi ?

Plus de doute : pour rester longtemps en bonne santé, il est primordial de faire attention aux variations de la tension artérielle et à l'hypertension artérielle. Mais comment mesurer sa tension et l'interpréter correctement ?

Publicité
Publicité

© Istock

Qu'est-ce qu'une tension artérielle normale ?

La pression ou tension artérielle correspond à la pression sanguine dans les artères. De manière générale, la tension artérielle "normale" est comprise entre 11-12 cmHg (pour la pression artérielle systolique) et 7-8 cmHg (pour la pression artérielle diastolique).
On parle d'hypertension artérielle pour désigner une pression trop forte sur la paroi des artères, soit une tension artérielle atteignant plus de trois fois 14 cmHg (pression artérielle systolique) ou 9 cmHg (pression artérielle diastolique).

Publicité

À quoi correspondent les termes systolique et diastolique ?

Publicité

La valeur systolique correspond à la pression maximale rencontrée lors de la contraction des chambres du cœur (ou systole), en centimètres de mercure. La valeur diastolique est quant à elle la pression minimale constatée après la contraction, lors du relâchement du cœur (ou diastole).
Sans appareil de mesure ambulatoire de la pression artérielle (MAPA) ou tensiomètre électronique au domicile, il convient de se rendre chez son médecin si l'on pense souffrir d'hypertension artérielle. Les premiers signes d'une hypertension artérielle peuvent être des céphalées, des vertiges et des saignements de nez. Mais l'hypertension est souvent asymptomatique.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés