Chute de tension : est-ce grave ?

Publié le 22 Août 2018 à 15h02 par La Rédaction Médisite
Sensation de faiblesse, vision trouble, nausées, vous êtes peut-être victime d’une chute de tension, à ne pas confondre avec une tension basse en permanence. Qu’appelle-t-on chute de tension ? Quelles sont les causes, les solutions ? Le point ici.

Chute de tension et tension basse : deux phénomènes différents

On parle de chute de tension quand la tension diminue brusquement, ce qui n’est pas à confondre avec une tension basse permanente. Cela se produit quand la pression du sang dans les artères baisse brutalement. On rencontre cela chez les personnes âgées souffrant de varices, chez les femmes enceintes, chez les personnes qui suivent des traitements hypotenseurs (antidépresseurs, diurétiques…) et chez les personnes en déshydratation avancée.

Chute de tension : les causes

Les causes sont multiples :

- Un changement brusque de position (quand la personne passe directement de la position allongée à debout) : on parle alors d’hypotension orthostatique. Il faut donc se lever doucement, s’asseoir avant de se mettre debout.

- Une forte émotion : la tension peut chuter suite à une grosse frayeur. Il convient d’allonger la personne pour éviter qu’elle ne chute, puis de surélever ses jambes pour encourager le retour veineux. Enfin, il faut veiller à bien l’hydrater, de préférence une eau riche en sodium.

Les chutes de tension ne sont généralement pas alarmantes. Toutefois, en cas de récurrence des chutes de tension et de l’observation d’autres symptômes tels la fatigue ou l’essoufflement, il est recommandé de consulter son médecin, car il peut s’agir d’un problème cardiaque.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X