Aphtes : 7 aliments à éviter
Publié le 16 Décembre 2015 par Alexandra Bresson, journaliste santé | Mis à jour le 24 Septembre 2018 par Chloé Polidano, journaliste santé
Les aphtes ont beau être le plus souvent de petites lésions bénignes au niveau de la bouche, du palais ou de la langue, ils peuvent s’avérer très douloureux. S’il n’est malheureusement pas possible d’accélérer leur disparition, certains aliments ont été identifiés comme favorisant leur développement. Noix, fromage, tomates... Découvrez-les pour mieux les appréhender.
Publicité

Si la cause des aphtes reste plus ou moins mystérieuse, il a été établi un lien entre une alimentation acide et leur survenue. Les fruits dits acides comme le citron, les agrumes et notamment l’ananas, le kiwi et la tomate sont donc déconseillés. La tomate est classée comme causant les aphtes par 20% des patients, ou aggravant les aphtes par 28% des patients", souligne Alexis Tessier. Et particulièrement la peau des fruits qui contiennent des granules ou des poils (pêche) qui peuvent irriter l’organisme. Qui plus est Nathalie Ermacora précise qu’"une alimentation acide favorise le reflux gastro-oesophagien", ce qui n’est pas sans renforcer les risques. Pour rééquilibrer le PH de l’organisme, vous pouvez introduire dans votre alimentation des aliments dits "alcalinisant" comme les crudités et légumes verts.

Publicité
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X