Cancer de la bouche : 6 habitudes qui augmentent votre risque
Sommaire

Une lésion qui dure plus de 3 semaines : consultez !

Une lésion qui dure plus de 3 semaines : consultez !© FotoliaLes médecins ont longtemps considéré que la victime "type" du cancer de la bouche était un homme de 60 ans, fumeur et consommateur d’alcool. Mais depuis peu, deux nouvelles populations sont victimes de cancers de la bouche, nous révèle le professeur Bertolus : "les jeunes adultes d’une trentaine d’années (victimes souvent d’un cancer de la langue) ou des personnes très âgées, principalement des femmes de 80 ou 90 ans (souvent touchées par un cancer de la gencive) qui ne présentent pas de facteurs de risque". Ainsi, cette chirurgienne estime à 20 ou 25% la proportion de ses patients qui ne présentent pas de facteurs de risque connus comme une consommation d’alcool ou un tabagisme.

L’important est donc d’être attentif aux premiers signes : "Si vous détectez une lésion dans la bouche qui dure plus de 3 semaines et qui ne correspond pas à une prothèse mal adaptée ou à une morsure, il faut consulter un médecin et faire une biopsie", recommande la spécialiste.

Merci au professeur Chloé Bertolus, chirurgien au service de chirurgie maxillo-faciale et stomatologie de l'hôpital de la Pitié Salpêtrière, à Paris.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Cancer de la langue
Source(s):
La rédaction vous recommande sur Amazon :