Sommaire

L'huile d'argan

Une huile qui nous aide à lutter contre les éléments !

L'arganier : L'arganier est un arbre épineux qui pousse dans la région aride du sud-ouest du Maroc. Son bois est utilisé pour le chauffage, ses feuilles pour nourrir les chèvres. L'huile d'argan est extraite de ses noix...

Les vertus de l'huile d'argan : Très riche en acides gras essentiels, l'huile d'argan est de type oléique et linoléique, et renferme 80 % d'acides gras insaturés. Elle est idéale pour lutter contre le dessèchement des cheveux et de la peau car elle adoucit l'épiderme et prévient le vieillissement cutané.

Trois actions en une seule huile :

  • Elle est anti-oxydante grâce à sa richesse en vitamines E. Elle est donc efficace contre le vieillissement.
  • Elle est hydratante : grâce à sa légère viscosité, l'huile d'argan pénètre rapidement dans les tissus et permet une réelle hydratation et l'assouplissement de la peau. Elle est parfaite pour les peaux déshydratées et matures.
  • Elle est restructurante : elle contient des insaponifiables aux pouvoirs raffermissants (comme l'huile d'avocat d'ailleurs).

Quand et comment l'utiliser ?

  • Elle est parfaite en massage puisqu'elle soulage les douleurs articulaires et musculaires. A passer sur tout le corps le soir après un bain, surtout après un bain de soleil...
  • En application sur les cheveux, elle les protège des effets déshydratants du soleil, de la mer et du chlore.
  • En soin des mains, elle fortifie les ongles cassants et dédoublés. Appliquer chaque soir si possible en massant bien les lunules.

''Conseil'' : Ne pas hésiter à s'en servir comme soin de nuit 2 à 3 soirs par semaine, pour le visage, le cou et le buste...

L'huile d'aloès

L'huile "Allo maman bobo !"

L'Aquilaria malaccensis : C'est un arbre originaire d'Asie. Infecté par un champignon, il produit une résine aromatique appelée bois d'aloès, bois d'agar ou bois d'oud au Maroc... Il fut longtemps utilisé comme un précieux encens.

Les vertus de l'huile d'aloès : Reconnue pour ses propriétés cicatrisantes, l'aloès est un efficace inflammatoire pour tous les bobos, notamment les brûlures. L'huile d'aloès possède donc des vertus cicatrisantes, elle revitalise les tissus en les débarrassant des cellules mortes avec des vertus antirides. L'huile d'aloès est un antistress cutané !

Quand et comment l'utiliser ?

En légers massages, elle apaise les coups de soleil, atténue les cicatrices d'acné et combat les maladies de peau comme l'eczéma et le psoriasis.
Elle atténue également les marques dues à un excès séborrhée, à l'herpès, à la rosacée, à la couperose, au psoriasis, à l'eczéma, aux mycoses, aux boutons de fièvre et aux gerçures.

''Conseil'' : A utiliser en complément d'une crème hydratante, sur le corps ou le visage.

L'huile d'amande douce

Pour tous les bout d'chous et leurs mamans !

L'amandier : Il est cultivé dans les pays méditerranéens et en Californie. On extrait l'huile d'amande douce de l'amande qui est contenu dans le fruit de l'amandier.

Les vertus l'huile d'amande douce : Naturellement riche en vitamine A et E, l'huile d'amande douce est très adoucissante, elle est donc recommandée pour les peaux sèches et irritées. Facilement absorbée par la peau, elle est assouplissante, tonifiante et calmante. Bonus : elle a une odeur agréable !
Egalement riche en vitamine D, elle est très bénéfique pour les cheveux et les ongles cassants.

Quand et comment l'utiliser ?

Elle convient parfaitement aux peaux les plus délicates comme celles des bébés notamment pour dissoudre les croûtes de lait. Elle est idéale pour prévenir les vergetures (grossesse et prise de poids lors de la ménopause), elle est aussi géniale pour apaiser la peau après une épilation.

Très onctueuse, c'est également un excellent démaquillant.

On peut l'appliquer en masque sur les pointes sèches de notre tignasse !

On peut l'employer comme base neutre pour diluer ses huiles essentielles ou pour préparer ses mélanges pour le bain ou les massages.

''Conseil'' : La pâte d'amande amère remplace parfaitement le savon contre l'eczéma des mains.

L'huile de jojoba

L'huile aux mille et une vertus !

Le jojoba : Il est originaire des zones semi-désertiques du Mexique et du sud des Etats-Unis. L'huile de jojoba est extraite des graines de cet arbuste épais et touffu et s'apparente à une cire au toucher non gras.

Les vertus l'huile de jojoba : Nourrissante, curative, hydratante et adoucissante, l'huile de jojoba est aussi émolliente et régénérante. Proche du sébum, elle régularise sa production sur la peau comme sur le cuir chevelu.
Elle élimine les impuretés, améliore l'apparence des peaux grasses et acnéiques, revitalise les peaux sèches. Elle est donc aussi idéale pour les peaux mixtes.
Elle est en outre dotée d'une pénétration extraordinaire et son odeur est agréable.

Quand et comment l'utiliser ?

  • Elle est la protection idéale pour les peaux acnéiques, sensibles et sèches. L'hiver, elle répare les gerçures et les crevasses en créant un film non gras qui préserve la peau contre les agressions du froid et de la sécheresse.
  • C'est un excellent antirides car elle freine la perte d'humidité de la peau.
  • En masque pour les cheveux, elle constitue un soin nourrissant capable d'assouplir, de fortifier les cheveux qui n'en sont que plus brillants.
  • En massage sur le cuir chevelu, elle a pour effet de faire disparaître les pellicules et de prévenir leur apparition.
  • Anti-UV, c'est aussi un filtre solaire naturel de protection 5.

L'huile de noyau d'abricot

Un secret naturel pour devenir irrésistible !

L'abricotier : C'est un arbre fruitier quasi universel... Ce sont ses fruits et leurs amandes que l'on emploie à des fins médicinales. En Andalousie, les femmes glissent feuilles et fleurs d'abricotier sous leurs jupes pour devenir irrésistibles...

Les médecins arabes prescrivaient l'huile extraite des noyaux d'abricot (très riche en acides poly-insaturés) pour soigner les hémorroïdes, les maux de nez et d'oreille.

Les vertus de l'huile de noyau d'abricot : Elle convient particulièrement aux peaux fatiguées, ternes et flétries. Elle contribue retarder le vieillissement de la peau en régénérant et déridant l'épiderme. Elle est aussi revitalisante, tonifiante et adoucissante.

Quand et comment l'utiliser ? :

Emolliente et nourrissante, elle peut être mélangée à de l'argile pour confectionner un masque de beauté pour le visage. L'huile de noyau d'abricot est parfaite en massages et elle s'utilise comme un filtre léger protégeant la peau du soleil. A combiner toutefois avec une protection adaptée.

L'huile d'avocat

Une huile miracle pour dire bye-bye aux rides !

L'avocatier : Cet arbre tropical est considéré aux Antilles comme un remède universel. Bourgeons et feuilles soignent les fièvres prolongées, et son huile était déjà utilisée par les Amérindiens dans l'alimentation et pour protéger la peau des vents desséchants, pour favoriser la pousse des cheveux.

La chair de l'avocat, considérée comme un stimulant sexuel de premier ordre, entrait dans la composition d'onguents destinés à retarder la vieillesse. L'huile d'avocat extraite de cette pulpe est épaisse et a une légère odeur d'avocat.

Les vertus de l'huile d'avocat : Très complète en vitamines A, B, C, D, E, H, K, PP, l'huile d'avocat hydrate, tonifie, assouplit et restructure l'épiderme. Elle est une formidable alliée contre le vieillissement. Protectrice, elle répare les peaux sèches et très sèches et fortifie la chevelure.

Quand et comment l'utiliser ?

Très pénétrante, l'huile d'avocat laisse un écran protecteur sur la peau et sur nos cheveux.

Idéale pour le bain, elle protège tant de la sécheresse que des gerçures.

En massage sur le cuir chevelu, elle favorise la pousse des cheveux et contribue à en freiner la chute.

L'huile de carotte

Une huile ensoleillée !

La carotte : Considérée initialement comme une plante aromatique, elle est devenue une denrée comestible cultivée dans les climats modérés. L'huile qu'on en extrait est orange foncé, son odeur est douce et son goût peu prononcé.

Les vertus de l'huile de carotte : Elle est conseillée comme traitement après-soleil pour assouplir, hydrater et donner une couleur uniforme "orangée" à la peau en activant sa mélanogénèse.

Si elle ne protège pas des coups de soleil, elle a tendance à atténuer les allergies solaires en augmentant la résistance de la peau aux rayons ultraviolets.

L'huile de carotte est un antiride naturel ! En effet, riche en bêta carotène, vitamine essentielle, puissant anti-oxydant qui s'oppose aux radicaux libres, responsables du vieillissement prématuré, elle protège la peau des effets nocifs du soleil et des rides.

Elle favorise aussi la régénération des tissus et affine le grain de la peau en rééquilibrant sa structure et en assouplissant l'épiderme.

Quand et comment l'utiliser ?

Elle ne peut être appliquée seule sur la peau. Mais on conseille généralement de la diluer dans une autre huile végétale, dans un rapport de un à neuf pour éviter un "effet couleur carotte".

Elle convient à tous les types de peau. Sous le maquillage, elle éclaircit le teint et le rend plus éclatant.

L'huile de germe de blé

Douceur assurée !

Le blé : Céréale cultivée dans le monde entier sous un grand nombre de variétés, le blé est une plante herbacée annuelle. L'huile de germe de blé est obtenue par pressage des germes de son épi à froid ou à l'aide de solvants. Elle est ensuite raffinée.

Les vertus de l'huile de germe de blé : Source de vitamines K, D, B et de beta-carotène, l'huile de germe de blé est surtout très riche en acides gras insaturés et en vitamine E, d'où son efficacité contre les radicaux libres. En effet, la vitamine E, "piégeuse" de radicaux libres, fait partie des antioxydants naturels les plus puissants, avec la vitamine C, A et le beta-carotène.

Quand et comment l'utiliser ?

En massage, elle peut s'utiliser en application quotidienne sur la peau pour l'hydrater et prévenir les rides. On peut aussi faire profiter bras, ventre, fesses et cuisses de son action raffermissante ! En masque, elle donne aux cheveux de la brillance, du volume et de la vigueur.

Associée au citron, elle fortifie les ongles quand elle est utilisée comme soin des mains.

Sans oublier quelques gouttes dans l'eau du bain pour nous faire une peau douce et satinée ...

L'huile de noix d'Amazonie

L'huile super protectrice !

Le noyer d'Amazonie : Ou noyer du Brésil. C'est un des plus grands arbres de la forêt vierge d'Amérique du Sud. L'huile de noix d'Amazonie est obtenue par pression de ses noix, enfermées dans des coques marron et dures.

Les vertus de l'huile de noix d'Amazonie : Parfaite pour lutter contre la déshydratation de la peau, en déposant un film gras sur l'épiderme, elle redonne douceur et élasticité à la peau. Hypoallergénique, elle est un bon émollient qui pénètre facilement la peau et procure une sensation de confort. Sa richesse en acides gras insaturés (70 %) et surtout en sélénium en font une huile lui confèrent des propriétés antirides par son action protectrice des cellules.

Quand et comment l'utiliser ?
On peut la mélanger avec d'autres huiles végétales pour des massages. Sur le visage (mais en toute petite quantité), elle atténue les rides.

L'huile de noix de cajou

Avec cette huile, on dit stop aux rides !

L'anacardier : Originaire du "Nordeste" brésilien, ou d'Afrique, c'est un arbre très ramifié, avec un feuillage dense et persistant, son fruit est la noix de cajou.

Les vertus de la noix de cajou : Particulièrement recommandée pour les peaux sèches et abîmées, l'huile de noix de cajou permet une meilleure hydratation et une plus grande souplesse de la peau. Huile rare contenant de la vitamine E, sa composition riche et équilibrée en acides gras insaturés oléiques et linoléiques en fait un excellent rempart contre les radicaux libres et un très bon régénérateur anti-âge.

Quand et comment l'utiliser ?

En massage léger, elle s'utilise au quotidien comme un soin de beauté classique surtout sur les peaux matures.

En application, elle peut être utilisée telle quelle sur des ampoules, cors ou psoriasis.

L'huile de tamanu

Aloha !

Le tamanu : C'est un grand arbre originaire de l'Asie tropicale, répandu aux Indes, dans le sud-est asiatique, dans les îles du Pacifique sud et de l'océan Indien.

L'huile de tamanu est obtenue par première pression à froid des amandes, extraites des noix, oblongues et dégageant un parfum suave et entêtant, et séchées au soleil durant deux mois environ. Elle est ensuite purifiée par filtration et enfin stabilisée.

Les vertus de l'huile de tamanu : Très recommandée pour ses propriétés analgésiques notamment en cas de sciatiques, lombalgies et rhumatismes, elle a aussi une action cicatrisante, anti-inflammatoire, antibactérienne et antiparasitaire.

Grâce à ses propriétés apaisantes et hydratantes, l'huile de tamanu est particulièrement efficace dans les cas d'irritations de la peau (coups de soleil, inflammations, érythèmes etc). Elle est également un excellent soin capillaire.
Elle est réputée éclaircir les peux noires, matifier les peaux grasses, aider à estomper les rougeurs, revitaliser les peaux sèches, retarder l'apparition des taches brunes et protéger des UVB et UVA. Enfin, elle prévient et cicatrise les vergetures.

Quand et comment l'utiliser ?

Mélangée à de l'huile de coco, elle est idéale en soin après soleil. Naturelle en soin solaire (elle équivaut à une protection d'indice 3) ou en soin de beauté à raison de 2 à 3 fois par semaine pour les peaux matures.

En friction ou en massage, l'huile de tamanu soulage les articulations douloureuses, les tendinites, les entorses et les douleurs musculaires (myosite, claquage).

L'huile de cameline

Spécial peaux sensibles !

La cameline : C'est une plante d'Asie et du nord de l'Europe pouvant dépasser 1 mètre de haut, ses fleurs sont vertes ou jaunes, ses fruits en forme de poire. On obtient l'huile de cameline par pression mécanique de ses petites graines. C'est une des plus anciennes huiles alimentaires.

Les vertus de l'huile de cameline : Très riche en oméga 3, elle convient aux peaux très sensibles et sèches. Elle empêcherait la formation de vergetures...
Nourrissante, adoucissante, elle protège et régénère l'épiderme, qu'elle pénètre rapidement sans laisser de film gras.

Quand et comment l'utiliser ?

En légers massages, on peut appliquer quelques gouttes sur le visage et le cou.
On peut aussi l'utiliser en application étendue pour soulager une peau malmenée par un psoriasis et un eczéma. Légère et fluide, elle est parfaite pour un massage. Le seul bémol pour ce genre d'utilisation est sa forte odeur d'asperge...

''Conseil :'' L'huile de cameline est idéale pour une utilisation en masque pour réparer les cheveux secs et abîmés.

L'huile de bourrache

Réhydratation instantanée !

La bourrache : Elle est cultivée dans presque toute l'Europe et l'Amérique du Nord. Ses graines matures (à l'aspect de grains de poivre) sont beaucoup plus riches en huile (30 % à 38 %) que ses gaines vertes (15 %)...

Les vertus de l'huile de bourrache : Très riche en acides gras essentiels, l'huile de bourrache est revitalisante, hydradante, régénératrice, tonifiante et assouplissante. Elle stimule la sécrétion de sébum sur les couches superficielles de l'épiderme.

Quand et comment l'utiliser ?

Il est conseillé de la mélanger (à environ 5-10 %) dans de l'huile d'amande douce ou de l'huile de macadamia pour l'utiliser en soin de beauté.
Elle convient aux peaux sensibles, délicates, sèches, fatiguées, dévitalisées et même aux peaux des bébés !

En application cutanée, l'huile de bourrache est également un soin antirides efficace puisqu'elle permet la régénération des cellules. Elle prévient aussi l'apparence des vergetures.

En masque capillaire, on l'utilise sur les cheveux cassants, secs, fragiles ou (dé)colorés. En massage sur le cuir chevelu, elle permet de freiner la chute des cheveux.

Enfin, elle renforce les ongles cassants et mous.

En traitement de fond, on peut ingérer de l'huile de bourrache afin d'aider à la bonne hydratation et à la souplesse de la peau. En traiment de 1 à 3 mois selon les besoins.

L'huile d'onagre

Pour nous les femmes !

L'onagre : Originaire d'Amérique du Nord, les Indiens l'utilisaient déjà pour ses vertus médicinales pour soulager les blessures, les abcès, et en infusion de racines pour calmer la toux. L'huile d'onagre est extraite des graines séchées de sa fleur, primevère du soir.

Les vertus de l'huile d'onagre : Ou "huile de primerose". Riche en acide linoléique, en acide gras linoléique et en acide gras oméga 6, l'huile d'onagre est un véritable soin de jeunesse aux effets lissants sur les peaux ridées, fatiguées et dévitalisées. Elle régularise l'hydratation et redonne souplesse et éclat de toutes peaux.

Quand et comment l'utiliser ?

L'huile d'onagre peut s'appliquer en soin quotidien sur le visage, le cou et le décolleté, en masque sur nos cheveux ou en massage sur les ongles pour les fortifier et leur redonner de la vitalité.

Ingérée, en capsules par exemple, elle calme remarquablement les douleurs des cycles.

Elle est aussi recommandée pour les problèmes de peau comme l'eczéma, le psoriasis et des inflammations de la peau.

L'huile de coco

Spécial peaux sensibles !

Le cocotier : C'est un des plus vieux arbres du monde. L'huile de coco est extraite de la pulpe fraîche de la noix de coco. C'est une huile blanche et solide à la température ambiante.

Les vertus de l'huile de coco : Emolliente et adoucissante, elle hydrate et assouplit les zones les plus sèches et sensibles du corps.

Quand et comment l'utiliser ?

En application cutanée, elle est très grasse, donc attention à l'appliquer en toutes petites quantités. Elle convient à tous les types de peau, mais plus particulièrement aux peaux très sensibles.

En massage, l'huile de coco débarrasse la peau de ses cellules mortes. En bain d'huile, elle fortifie les cheveux, leur rendant brillance et tonicité. En massage sur le cuir chevelu, elle épaissit et protège tous les types de cheveux.

L'huile de monoï

Direction soleil !

Le tiaré : C'est un arbuste polynésien. L'huile de monoï est obtenue en faisant macérer la fleur blanche en forme d'étoile du tiaré pendant au moins 10 jours dans de l'huile de coprah. Monoï signifie "huile parfumée".

Les vertus de l'huile de monoï : Le monoï réhydrate et contribue à protéger la peau et les cheveux des effets nocifs du soleil, du sel et du vent.

Quand et comment l'utiliser ?

  • Après la douche en massage sur la peau encore humide
  • En masque pour les cheveux à laisser poser toute une nuit.
  • En soin après soleil pour éviter de peler, tout en évitant de l'appliquer sur un coup de soleil.
  • En massage sur les coudes et les genoux
  • Après la plage sur les cheveux pour les nourrir.

''Conseil'' : Le monoï durcit lorsque la température n'est pas assez élevée. Il suffit de passer la bouteille sous l'eau chaude ou de la mettre près du radiateur pour que le monoï redevienne liquide.

L'huile de pépins de raisins

Stop les boutons !

La vigne : La vigne est une des plus anciennes cultures traditionnelles cultivée dans les régions tempérées. L'huile de pépins de raisins est donc extraite des pépins de raisins (ils peuvent contenir de 5 à 20 % d'huile).

Les vertus de l'huile de pépins de raisins : Très riche en acides gras essentiels, elle apporte une hydratation importante tout en protégeant la peau, en régénérant les membranes cellulaires et en restructurant les tissus.

Riche en vitamine E, elle a également des propriétés antioxydantes et contribue à lutter contre les effets du vieillissement. Emolliente, sa teneur en acides gras insaturés lui confère un pouvoir apaisant, ce qui fait d'elle un soin excellent pour les mains par exemple.

Quand et comment l'utiliser ?

L'huile de pépins de raisins est douce et fine au toucher. En application cutanée directe, elle est conseillée surtout aux peaux grasses et acnéiques. Peu grasse, elle pénètre bien et rapidement et laisse peu de résidus sur la peau.

En masque, elle répare les cheveux secs, cassants et abîmés.

En massage sur le cuir chevelu, elle nourrit la fibre capillaire. Légère, elle peut être mélangée à de l'huile d'amande ou d'avocat pour les massages.

> Comparez votre mutuelle et augmentez le nombre de séances en médecine douce !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.