Mal à l'oreille : l'otalgie réflexe unilatérale

Vous ressentez une douleur à l’oreille gauche ? En l’absence de causes auriculaires, une otalgie réflexe unilatérale est souvent suspectée. De quoi s’agit-il ? Quelles sont les causes de ce type d’otalgie ?

Publicité

6049361-inline-500x333.jpg© Istock

L'otalgie réflexe, qu’est-ce que c’est?

Contrairement à l’otalgie primaire, l’otalgie est dite «réflexe» ou «secondaire» lorsque la douleur à l’oreille est occasionnée par une affection survenant à distance du système auditif. Autrement dit, l’otalgie n’a pas d’étiologie auriculaire. La douleur est projetée d’un autre endroit du corps. C’est le système nerveux qui fait une confusion topographique. L’oreille est souvent concernée par ce type de douleur car elle est fortement innervée et vascularisée. Dans la majorité des cas, l’otalgie ne concerne qu’une seule oreille. On dit alors qu’elle est unilatérale.

Publicité
Publicité

L'otalgie réflexe, quelles sont les principales causes?

L’otalgie réflexe n’est envisagée qu’au terme d’un bilan otoscopique n’ayant révélé aucune lésion ou atteinte de l’oreille. Des investigations supplémentaires sont alors menées afin de déterminer d’où provient la douleur. Les pathologies ou dysfonctionnements susceptibles de provoquer ce type d’otalgie unilatérale - à gauche ou à droite - sont divers: décentrage de l’articulation temporo-mandibulaire, atteinte des dents mandibulaires, infection pharyngée, certains cancers (langue, amygdale, sinus piriforme, cavum, hypopharynx…), dysfonctions de la sangle masticatrice, une dent de sagesse incluse… La détermination de l’origine de l’otalgie réflexe est indispensable à la mise en place d’un traitement adapté.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X