Rupture d'anévrisme cérébral : les symptômes

Un anévrisme cérébral correspond à une dilatation d'un segment d'une artère cérébrale. Cette dilatation peut être causée par une plaque d'athérome, un traumatisme ou par une maladie inflammatoire (maladie de Horton) par exemple. Lorsque l'artère se rompt, on parle de rupture d'anévrisme, il s'agit d'une urgence vitale, provoquant un saignement à l'intérieur du cerveau. Mais quels sont les symptômes et les traitements de la rupture d'un anévrisme cérébral ?

Publicité

6438457-inline-500x334.jpg© Istock

Symptôme d'une rupture d'anévrisme cérébral

L'anévrisme cérébral ne provoque pas de symptôme particulier, il est souvent découvert fortuitement. Mais, en cas de rupture oude fissure de l'artère, le sujet est pris d'une violente douleur cérébrale, de nausées et de vomissements, sa vision est floue, il ne supporte pas la lumière puis perd rapidement conscience. Si la fissure est faible, le patient peut ne ressentir qu'une raideur de la nuque dans les premiers temps. Le diagnostic repose sur l'angiographie cérébrale.

Publicité
Publicité

Maladies cardiovasculaires : traitement de la rupture d'anévrisme cérébral

Le traitement d'un anévrisme cérébral déjà rompu est une urgence vitale absolue. De nombreux patients décèdent avant l'arrivée en unité de neurochirurgie. Le traitement sera chirurgical dans un premier temps pour refermer l'artère rompue puis médical afin de surveiller les complications possibles. L'administration de nimodipine permet de réduire le risque de lésions cérébrales. Suivant le degré de gravité de l'hémorragie provoquée par la rupture d'anévrisme, une prise en charge multidisciplinaire sera nécessaire (kinésithérapeute, ergothérapeute, orthophoniste...).

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X