Anévrisme mycotique de l'aorte : la définition

Un anévrisme est par définition la dilatation d'une artère ou de la paroi du cœur. Mais qu'entend-on par anévrisme mycotique de l'aorte ? Quels sont les symptômes et le traitement d'un anévrisme mycotique ?

Publicité

6438465-inline-500x333.jpg© Istock

Qu'est-ce qu'un anévrisme mycotique de l'aorte ?

L'anévrisme mycotique de l'aorte est une dilatation de cette dernière pouvant faire suite à une endocardite infectieuse (infection du muscle cardiaque par des bactéries). Il s'agit tout de même d'une rare complication d'une endocardite. Cet anévrisme n'est pas provoqué par le cholestérol, mais par une destruction localisée de la paroi de l'aorte. Cette destruction est provoquée par des petites embolies au niveau des tout petits vaisseaux qui irriguent l'aorte (les vasa-vasorum). Toutes les artères peuvent être touchées par un anévrisme mycotique, les plus touchées étant les artères cérébrales. À noter que ce type d'anévrisme est plus fréquent chez les utilisateurs de drogues en intraveineuses. Comme n'importe quel anévrisme, l'anévrisme mycotique peut se fissurer ou se rompre.

Publicité
Publicité

Maladies cardiovasculaires : symptômes et traitement d'un anévrisme mycotique de l'aorte

Les germes les plus fréquemment retrouvés en cas d'anévrisme mycotique sont les salmonelles, le staphylocoque aureus et le streptocoque. L'endocardite mycotique peut passer inaperçue (7 % des cas), mais en règle générale, le patient présente une fièvre et une douleur thoracique ou abdominale. Le diagnostic est confirmé par le scanner. Le traitement repose sur la chirurgie, soit par technique endovasculaire avec la pose d'un stent soit par la réalisation d'un pontage.

 
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X