Un anticoagulant désormais moins remboursé

Suite à une décision de la Commission de la Transparence publiée dans le Journal officiel, l'anticoagulant oral Pradaxa® subit une diminution importante de son taux de remboursement à partir du 1er septembre 2015.
Fotolia

Depuis hier, lundi 1er septembre, le taux de remboursement du Pradaxa® (dabigatran) est passé de 70 à 30%. Cette décision a été annoncée dans le journal officiel du 28 juillet 2015 suite à la demande de la Commission de la Transparence de la Haute Autorité de Santé mandatée par la Ministre de la santé Marisol Touraine. Ce médicament est un anticoagulant oral direct habituellement prescrit pour éviter la formation de caillot sanguin, prévenir les AVC ou en cas de chirurgie de la hanche ou du genou.

Une efficacité moins importante que les autres

Pourquoi une réduction du taux de remboursement ? L'évaluation de la Commission de la Transparence a jugé que le SMR (service médical rendu) du médicament devait être rétrograde du statut "d'important" à "modéré" par rapport aux autres anticoagulants Xarelto® (rivaroxaban) et Eliquis® (apixaban) qui auraient une efficacité supérieure.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.