Hypertension : une cause de trouble de l'érection

Publicité

Inquiétante, voire honteuse, la panne sexuelle est pourtant courante. Souvent bénigne lorsqu’elle n’est que transitoire, elle peut révéler un problème sous-jacent plus ennuyeux. Et si la panne sexuelle était un symptôme d’hypertension artérielle ?

Publicité

© Istock

Panne sexuelle révélatrice d’hypertension

Les hommes souffrant d’hypertension artérielle ont beaucoup plus de risque de présenter des pannes sexuelles. Ils ne sont d’ailleurs pas les seuls : les femmes hypertendues aussi connaissent des coups de mou. Il faut dire que l’hypertension abîme tous les vaisseaux sanguins, et les artères du pénis n’y échappent pas ! Favorisée par l’hypertension, la formation de plaques d’athéromes dans les coronaires est responsable de la crise cardiaque ou de l'infarctus du myocarde. C’est exactement le même processus qui vient obstruer les artères du pénis. La verge se retrouve en mal d’irrigation sanguine, donc en mal d’érection.

Publicité
Panne sexuelle et médicaments anti-hypertenseurs

Certains médicaments anti-hypertenseurs ont un effet sur la libido. Le lien avec l’hypertension artérielle est alors indirect. Les plus courants sont les bêta-bloquants (bisoprolol, aténolol, etc.) et anti-aldostérone (spironolactone), mais des alternatives thérapeutiques existent. Attention, cependant, à ne jamais arrêter sans avis médical un traitement anti-hypertenseur. Pour en discuter, une consultation s’impose : si ces effets indésirables existent, les médicaments ne sont pas forcément la cause des pannes sexuelles.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité