Traitement de l'ulcère à l'estomac : les IPP

Traitement de l'ulcère à l'estomac : les IPP©iStock

Une violente douleur abdominale dans les trois heures qui suivent le repas est le principal symptôme de l’ulcère de l’estomac. Le traitement de l’ulcère de l’estomac est d’abord médicamenteux. Il inclut notamment les inhibiteurs de la pompe à protons. Découvrez leur rôle et leurs possibles effets indésirables.

Publicité
Publicité

Les IPP soulagent les ulcères de l’estomac en diminuant la production d’acide

Les inhibiteurs de la pompe à protons n’agissent pas directement sur l’ulcère. Ils protègent la muqueuse de l’estomac en réduisant l’acidité gastrique. Ces médicaments anti-sécrétoires sont aussi indiqués dans le traitement du reflux gastro-œsophagien, des brûlures d’estomac (dyspepsies) et du syndrome de Zollinger-Ellison (des ulcères à répétition).

Publicité

Effets indésirables des IPP indiqués dans le traitement de l’ulcère de l’estomac

Les inhibiteurs de la pompe à protons sont généralement bien tolérés. Ils entraînent parfois des troubles digestifs (diarrhées, douleurs abdominales), des maux de tête, des vertiges et des troubles cardiaques (palpitations). Il existe également un risque d’inflammation du rein (néphrite) et d’insuffisance rénale chronique.

Les autres traitements de l’ulcère de l’estomac

Si une infection bactérienne est à l’origine de l’ulcère, des antibiotiques sont prescrits au patient. Une intervention chirurgicale s’impose si de graves complications surviennent, par exemple, une hémorragie ou une perforation digestive. La chirurgie est aussi parfois proposée si le traitement médical ne permet pas d’obtenir les résultats attendus.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité