Pourquoi souffre-t-on davantage de rétention d'eau pendant la grossesse ?

Publicité

De nombreuses femmes souffrent de rétention d'eau au cours de leur grossesse. Ce petit problème relativement fréquent se caractérise généralement par un dysfonctionnement du système circulatoire, et se manifeste essentiellement au niveau des jambes, des chevilles et des extrémités. Mais à quoi est véritablement due la rétention d'eau ?

Publicité

© Fotolia

Rétention d'eau pendant la grossesse, quelles causes ?

C'est un fait : les modifications hormonales subies par le corps de la femme au cours de la grossesse ralentissent le drainage lymphatique et, de fait, favorisent la rétention d'eau. Mais ce ne sont pas là les seules explications puisque la rétention d'eau chez la femme enceinte s'avère être secondaire à une combinaison de facteurs. La prise de poids de la femme enceinte, notamment, est susceptible d'altérer le retour veineux, tout comme l'utérus qui, en grandissant, exerce une pression de plus en plus importante sur la veine cave en charge du transport sanguin des jambes jusqu'au muscle cardiaque. À cela s'ajoutent les habitudes de vie au premier rang desquelles figure l'alimentation.

Publicité
Rétention d'eau pendant la grossesse, quels remèdes ?

Au cours de la grossesse, peu de médicaments sont autorisés. En cas d'œdèmes importants et gênants, il est recommandé de consulter un médecin, seul praticien habilité à préconiser un traitement ainsi que des mesures hygiénico-diététiques adaptées. En plus d'une consommation en sel maîtrisée, il est souvent recommandé d'avoir une pratique physique douce et régulière afin de faciliter la circulation sanguine. Des bas de contention peuvent également s'avérer très utiles lorsque la rétention est handicapante au quotidien.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité