Opération des varices : la convalescence

Opération des varices : la convalescence©iStock

Assez fréquentes, les varices correspondent à une dilatation excessive d’une ou de plusieurs veines irriguant les jambes. L’opération des varices constitue l’une des options thérapeutiques privilégiées en cas de troubles circulatoires importants. En quoi consiste-t-elle ? Dans quels cas est-elle préconisée ?

Publicité
Publicité

Opération des varices : quand ?

Le recours à une opération chirurgicale des varices va dépendre de plusieurs paramètres que seul un médecin phlébologue est habilité à appréhender. D’abord, le praticien va évaluer le risque de complications susceptibles de survenir en maintenant une ou plusieurs varices. En effet, une dilatation anomale d’une voie circulatoire importante peut accroître le risque de phlébite, d’embolie pulmonaire ou d’hémorragie. Ensuite, il va prendre en compte les différents symptômes engendrés par le trouble veineux et leur impact sur la vie quotidienne de son patient : douleurs, jambes lourdes, paresthésies, douleurs musculaires…

Publicité

Opération des varices : comment ?

L’intervention chirurgicale a pour objectif d’enlever les veines anormales partiellement ou totalement. On parle alors de phlébectomie ou de stripping. Ce type d’opération, généralement réalisé dans le cadre ambulatoire, est couramment pratiqué en France et ne présente que très peu de suites postopératoires. Mais il existe également des alternatives chirurgicales qui visent à éviter l’ablation de la veine abîmée. Ainsi, le chirurgien peut opter pour une sclérothérapie ou pour une opération au laser endoveineux. Il peut aussi recourir à la radiofréquence.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité