Mal de gorge et grossesse : peut-on prendre des pastilles pour la gorge enceinte ?

Publicité

Les femmes enceintes ne sont pas épargnées par les maux de l'hiver. Les angines et autres rhinopharyngites peuvent aussi survenir pendant la grossesse. Mais lorsque l'on est enceinte, que peut-on faire contre le mal de gorge ?

Publicité

Mal de gorge et grossesse : gare à l'automédication !

Que ce soit pour une affection des voies respiratoires ou pour un tout autre mal, le recours à l'automédication n'est absolument pas recommandé chez la femme enceinte. En effet, de nombreuses substances médicamenteuses sont contre-indiquées au cours de la grossesse, car elles peuvent avoir un impact négatif sur le développement fœtal. La règle d'or en la matière reste donc d'obtenir un avis médical avant de prendre un médicament. Et lorsque l'on attend un enfant, autant dire que la liste des médicaments autorisés est particulièrement restreinte. Aussi, il est interdit de réutiliser des sirops ou pastilles déjà entamées pour se soigner.

Mal de gorge et grossesse : que faire ?

Publicité

Lors que le mal de gorge reste léger, il va falloir prendre son mal en patience en attendant que le système immunitaire joue son rôle et enraye le virus mis en cause. Pour soulager l'inflammation, rien ne vaut les vieilles recettes de grand-maman ! Une bonne tisane bien chaude et additionnée de miel peut ainsi aider la malade à passer une bonne nuit. Il est également possible de tenter le gargarisme à l'eau salée dont les vertus antiseptiques favorisent la guérison. Pour les affections un peu plus sévères, une consultation médicale est souvent requise. Seul un médecin est, en effet, habilité à prescrire un traitement médicamenteux adapté à chaque femme enceinte. Dans tous les cas, il est impératif de suivre la prescription à la lettre.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité